NOUVELLES

Candu Énergie a espoir de pouvoir vendre deux réacteurs en Roumanie

27/11/2013 05:02 EST | Actualisé 27/01/2014 05:12 EST

MONTRÉAL - Candu Énergie a espoir de vendre les premiers réacteurs nucléaires canadiens depuis quelques années, après que des sociétés d'État roumaine et chinoise eurent signé une lettre d'intention en vue d'investir dans la construction de deux nouveaux réacteurs en Roumanie.

La filiale de SNC-Lavalin (TSX:SNC) a annoncé mercredi que les deux unités seraient érigées à la centrale de Cernavoda, où leur construction avaient été annulée au début des années 1990.

Candu Énergie s'attend à faire partie du projet puisqu'elle est l'unique détentrice des droits sur la technologie Candu, a indiqué une porte-parole de l'entreprise, Katherine Ward.

Des responsables de Candu se trouvent actuellement en Roumanie afin d'y rencontrer des représentants de China Nuclear Power Engineering, qui se rendront au Canada, a-t-elle précisé.

Deux réacteurs Candu 6 ont été mis en marche à Cernavoda en 1996 et 2007, et ils produisent environ 20 pour cent des ressources énergétiques de la Roumanie.

Ces réacteurs ont été fournis par Énergie atomique du Canada limitée (EACL) et construits par un consortium italo-canadien constitué d'EACL et d'Ansaldo.

Candu a refusé de préciser la valeur que pourrait atteindre le projet.

Les actions de SNC-Lavalin ont terminé la séance de mercredi à 46,69 $ à la Bourse de Toronto, en baisse de 21 cents par rapport à leur précédent cours de clôture.

PLUS:pc