NOUVELLES

Bellew ne s'excuse pas

27/11/2013 10:01 EST | Actualisé 27/01/2014 05:12 EST

Moins de 24 heures après avoir ignoré la séance d'entraînement publique tenue lundi dans un centre commercial de Québec, le Britannique Tony Bellew a fourni une explication sur son absence.

Un texte de Jean-François Chabot Twitter Courriel

Vertement critiqué par Yvon Michel qui lui reprochait de manquer à ses engagements promotionnels, l'aspirant obligatoire à la ceinture WBC des mi-lourds d'Adonis Stevenson pense simplement qu'il avait mieux à faire.

Dans un échange de courriels avec votre humble serviteur, Bellew a clairement exposé son choix.

« Je pense qu'il n'était pas souhaitable de modifier mon horaire d'entraînement. Les amateurs de boxe ne viennent pas pour me voir. Ils sont là pour voir "Superman". Et moi, je suis là pour remettre "Superman" à sa place ».

Bellew répondait ainsi à Yvon Michel qui l'accusait de souffrir de paranoïa parce qu'il se battait à l'extérieur de la Grande-Bretagne pour la première fois de sa carrière.

Bellew a conclu le bref échange de missives électroniques en écrivant : « On se verra à la conférence de presse ».

En attendant, sachez que la troisième défense de Stevenson sera probablement présentée à guichets fermés, au Colisée Pepsi. Les rares billets encore disponibles devraient trouver preneurs au cours des prochaines heures.

PLUS:rc