DIVERTISSEMENT

L'émission d'Alec Baldwin n'aura pas fait long feu

27/11/2013 07:40 EST | Actualisé 27/01/2014 05:12 EST
ASSOCIATED PRESS
Actor Alec Baldwin leaves criminal court in New York, Tuesday, Nov. 12, 2013. Baldwin testified Tuesday that he never had a sexual or romantic relationship with Canadian actress Genevieve Sabourin, who accused of stalking him. He said that after they met she began leaving dozens of voice mails for him a night and eventually started threatening to show up at his homes. (AP Photo/Seth Wenig)

Selon 7sur7.be, ce sont ses propos homophobes qui auraient fait perdre l’émission à l’acteur de 55 ans, Alec Baldwin. Des paroles qui avaient d’ailleurs été niées par le principal intéressé, jusqu’à ce qu’on lui mentionne qu’il avait été filmé.

L’incident s’est déroulé le 14 novembre, la même journée où il a gagné son procès contre Geneviève Sabourin. Un photographe, qui prenait des cliches de la star, sa femme et leur enfant, a été poursuivi et insulté par Baldwin.

« Nous confirmons conjointement que Up Late ne se poursuivra pas sur MSNBC. C’est une décision prise d’un commun accord », peut-on lire dans le communiqué.

Rappelons que la chaîne MSNBC avait suspendu une première émission le 15 novembre, et ce, même si Alec Baldwin s’était platement excusé sur Twitter. « Les mots ont leur importance. J’en ai bien conscience et désormais, je mesurerai ceux que j’utiliserai. »

La star n’est pas la seule à mal gérer sa colère. La semaine dernière, Sean Penn a pris le téléphone d’un fan directement de ses mains en lui lançant : « Est-ce qu’on a l’air de put*** d’animaux du zoo? Je vais te faire bouffer ton téléphone… sors d’ici! » L'admirateur avait simplement pris une photo de l'acteur dans un restaurant.

À VOIR AUSSI:

Alec Baldwin

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.