DIVERTISSEMENT
27/11/2013 09:58 EST | Actualisé 27/11/2013 10:05 EST

Les 10 films à voir durant le temps des fêtes (PHOTOS)

Montage

Période faste pour l'industrie cinématographique, le temps des fêtes est toujours un bon moment pour aller s'asseoir dans les salles obscures à la recherche de la perle rare. Premio, parce qu'il y a de bons films, souvent des candidats sérieux aux Oscars. Et secundo, car il s'agit d'une belle activité à faire en famille entre deux repas trop copieux. Le Huffington Post Québec vous présente donc les films à ne pas manquer durant cette période de réjouissances.

EN IMAGES:

Les 10 films à voir durant le temps des fêtes

FROZEN (LA REINE DES NEIGES) de Chris Buck et Jennifer Lee

Il aura quand même fallu attendre 23 ans avant que les studios Disney retournent piocher dans le riche héritage littéraire d’Hans Andersen. Après La Petite Sirène, voici donc Frozen, un film d’animation sublime qui vous transportera au cœur d’Arendelle, un merveilleux royaume nordique soudainement en proie à un hiver éternel. Dans la lignée esthétique du précédent Raiponce, cette adaptation très libre du célèbre conte La Reine des neiges est un petit bijou sur glace qui devrait plaire aussi bien aux petites et aux grands.

Film d’animation – Sortie en salles le 27 novembre – Buena Vista – 102 minutes – États-Unis.

NEBRASKA d’Alexander Payne

Tous les cinéphiles vous le diront. La sortie d'un film d'Alexander Payne (Sideways, Monsieur Schmidt) est forcément un événement. Après une œuvre un peu plus décevante (The Descendants), le cinéaste revient avec un road-movie tout en noir et blanc sur un vieil homme gâteux, alcoolique et naïf qui croit dur comme fer avoir remporté le gros lot. Bruce Dern (prix d'interprétation à Cannes) est semble-t-il magnifique dans le rôle principal.

Comédie dramatique – Sortie en salles le 29 novembre – Paramount – 115 minutes – États-Unis.

GRAND CENTRAL de Rebecca Zlotowski

Si vous avez un film français à voir cette année, courez voir celui-ci de la jeune réalisatrice Rebecca Zlotowski. Dans cette œuvre à l'ambiance érotique et toxique, deux acteurs brillent: Léa Seydoux et Tahar Rahim. Le cadre est une centrale nucléaire en France, endroit atypique pour une romance.

Drame – Sortie en salles le 6 décembre – K-Films Amérique – 94 minutes – France.

IL ÉTAIT UNE FOIS LES BOYS de Richard Goudreau

Pourquoi ne pas renouer avec Stan, Méo et les autres boys de ligue de garage? Mais cette fois-ci, on peut voir la joyeuse bande de mâles québécois dans leur jeunesse, là où tout a finalement commencé. Avec les Rémy Girard, Marc Messier, Yvan Ponton et Pierre Lebeau qui jouent les aïeuls de leur rôle habituel. Un autre succès à prévoir.

Comédie sportive – Sortie en salles le 6 décembre – Les Films Séville – Canada, Québec.

THE HOBBIT, LA DÉSOLATION DE SMAUG de Peter Jackson

Comme il l'avait fait avec sa superbe trilogie du Seigneur des anneaux, le réalisateur Peter Jackson sort le second volet de sa série The Hobbit pile-poil pour le temps des fêtes. On rejoint donc notre sympathique Bilbon Sacquet qui doit maintenant déloger l’affreux dragon Smaug. De nouvelles péripéties attendent l'équipée où l’on retrouve notamment le magicien Gandalf, toujours magistralement interprété par Ian McKellen.

Drame fantastique – Sortie en salles le 13 décembre – Paramount – États-Unis, Nouvelle-Zélande.

AMERICAN HUSTLE (ARNAQUE AMÉRICAINE) de David O. Russell

Voici un des films les plus intrigants de l'année. La bande-annonce particulièrement réussie au son de Good Times, Bad Times de Led Zeppelin nous amène dans les années 70 où un escroc engagé par le gouvernement va essayer de corrompre des politiciens. Une distribution de rêve avec notamment Christian Bale, Bradley Cooper, Jeremy Renner, Amy Adams où trône la spectaculaire Jennifer Lawrence. Attendez-vous à des nominations aux Oscars!

Drame – Sortie en salles le 18 décembre – Les Films Séville – États-Unis.

INSIDE LLEWYN DAVIS de Joel Coen et Ethan Coen

Réalisé par les frères Coen et présenté à Cannes, Inside Llewyn Davis (Grand Prix du jury à Cannes) nous amène dans le Greenwich Village du début des années 60 où un jeune musicien en arrache pour arriver. Le film est basé sur la vie de Dave van Ronk. Hommage doux-amer envers cette Amérique en fleur, le film fait aussi la belle part à la musique folk.

Drame musical – Sortie en salles le 25 décembre – Métropole Films Distribution – 105 minutes – États-Unis.

THE SECRET LIFE OF WALTER MITTY de Ben Stiller

Il y a la fameuse nouvelle éponyme de 1941 écrite par le non moins célèbre caricaturiste James Thurber, l'une des figures les plus prestigieuses du magazine américain The New Yorker. Le premier cinéaste à l’adapter au cinéma fut le réalisateur américain Norman Z. McLeod en 1947. Un long métrage qui marqua les esprits grâce notamment aux prestations mythiques de Danny Kaye (Sur la Riviera) et de la ravissante Virginia Mayo (La Fille du désert). Ben Stiller en fait aujourd’hui un remake dans lequel il tient le rôle principal de cet homme ordinaire, au quotidien morne, qui s'échappe dans un monde de rêves foisonnants.

Comédie fantaisiste – Sortie en salles le 25 décembre – 20th Century Fox – 114 minutes – États-Unis.

THE WOLF OF WALL STREET de Martin Scorsese

À quoi s'attendre de cette nouvelle offrande de Martin Scorsese? Le cinéaste américain — en panne depuis quelques années — nous propose The Wolf of Wall Street, un film sur la montée et la descente d'un jeune loup de la finance, une fresque comme Marty les aime, touffue, décadente avec son acteur fétiche Leonardo DiCaprio. Il est entouré de Matthew McConaughey en pleine renaissance artistique et de l'excellent Jonah Hill.

Drame biographique – Sortie en salles le 25 décembre – Paramount – États-Unis.

AUGUST, OSAGE COUNTY (LE TEMPS D’UN ÉTÉ) de John Wells

Voici le drame qui va concourir cette année pour les Oscars tant il semble avoir été réalisé pour collectionner les nominations. À travers ce portrait corrosif d’une famille en décomposition signé John Wells et produit par George Clooney, plusieurs vedettes quatre étoiles se côtoient : Meryl Streep, Julia Roberts, Ewan McGregor, Chris Cooper et Juliette Lewis. Direction l’Oklahoma. Après le suicide d’un père alcoolique, des règlements de compte surgissent entre les enfants et la mère. Les funérailles deviennent alors l’occasion de déterrer les fantômes du passé.

Comédie dramatique – Sortie en salles le 25 décembre – Alliance Vivafilm – 119 minutes – États-Unis.

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.