NOUVELLES

Sears Canada licencie près de 800 employés, selon une source

26/11/2013 03:34 EST | Actualisé 26/01/2014 05:12 EST

TORONTO - Sears Canada (TSX:SCC) se prépare à mettre à pied près de 800 employés en vertu d'un plan pluriannuel de réduction des coûts d'exploitation.

Le détaillant a indiqué mardi que la plupart des coupes auraient lieu dans son secteur des réparations et des pièces, où 712 emplois seront éliminés au cours des six prochains mois.

Pas moins de 79 autres employés seront aussi mis à pied au siège social de l'entreprise, à Toronto, a précisé Sears.

La réduction du personnel du siège social vise à ajuster la structure de soutien de Sears à la taille et au volume de l'organisation et à tirer avantage de certaines mesures récemment mises de l'avant pour améliorer son efficacité.

Cette opération survient alors que le détaillant recherche de nouvelles façons de soutenir ses résultats financiers, après avoir vendu récemment plusieurs baux de grands magasins pour s'ajuster à l'intensification de la concurrence dans son secteur d'activité.

Sears Canada a dorénavant l'intention d'avoir recours à des techniciens contractuels dans les marchés moyens, mais elle conservera certains de ses propres techniciens pour les régions qu'elle considère comme ses «principaux marchés», a-t-elle indiqué.

«Les changements que nous annonçons aujourd'hui visent à aligner la structure de notre organisation sur le volume de notre entreprise», a déclaré dans un communiqué le président et chef de la direction de Sears Canada, Doug Campbell, qui a récemment été embauché pour superviser les efforts de redressement du détaillant.

Plus tôt en novembre, Sears Canada a accru sa perte nette trimestrielle à 48,8 millions $, essentiellement en raison de coûts de restructuration. Cette perte nette comprenait 20,2 millions $ en indemnités de cessation d'emploi. En excluant ces coûts supplémentaires, le détaillant aurait réalisé un bénéfice.

Sears a déjà fermé certains magasins dans certaines grandes villes de l'Ouest canadien et a annoncé des plans visant à abandonner d'autres grands magasins, dont celui situé au Centre Eaton dans le centre-ville de Toronto.

En vertu d'une entente annoncée plus tôt en novembre, cinq baux seront résiliés et revendus pour 400 millions $ aux propriétaires de centres d'achat et un centre de distribution de Regina sera fermé, des mesures qui entraîneront la mise à pied d'environ 1200 employés.

La société compte encore 111 magasins à travers le pays, ainsi que des activités de vente par catalogue et de commerce électronique.

L'action de Sears Canada a clôturé la séance de mardi en hausse de 73 cents, soit quatre pour cent, à 18,98 $ à la Bourse de Toronto.

PLUS:pc