NOUVELLES

Pont Champlain: les pièces de la nouvelle poutre ont été transportées

26/11/2013 05:59 EST | Actualisé 26/01/2014 05:12 EST
PC

MONTRÉAL - Les craintes de voir les chevêtres du pont Champlain déséquilibrées à cause du poids de la «superpoutre» ne sont pas fondées, selon la société des Ponts Jacques-Cartier et Champlain (PJCCI), dont les préoccupations se situent davantage du côté de l'installation de l'immense structure d'acier de 75 tonnes.

L'architecte Pierre Brisset a soutenu mardi, dans plusieurs médias, que la «superpoutre» est trop lourde et que les chevêtres ne sont pas assez solidement ancrés dans les piliers pour soutenir son poids et les 25 tonnes du treillis métallique qui sera éventuellement ajouté sous la poutre défaillante.

La directrice principale de projets, construction et opérations à la société des Ponts, l'ingénieure Catherine Tremblay, a indiqué que cette question avait été étudiée une première fois, lorsque la «superpoutre» avait été commandée en 2009, et revalidée récemment.

Selon elle, le poids de la poutre et du treillis métallique ne vient même pas près de ce que l'on pourrait considérer comme étant une zone critique.

Mme Tremblay estime que les craintes exprimées par l'architecte ne tiennent pas compte du contrepoids que représentent les autres poutres et le tablier, qui est de loin supérieur à celui de la «superpoutre», en plus du fait que toutes les sections du pont sont reliées entre elles. De plus, elle ajoute que tous les chevêtres de la structure ont été renforcés au cours des dernières années.

En contrepartie, elle ne cache pas que le fait d'emmener sur le pont deux immenses grues de 160 tonnes pour placer la «superpoutre», idéalement le week-end prochain, a soulevé des inquiétudes.

Une batterie d'experts ont été consultés pour assurer la sécurité de cette opération. Les deux grues seront transportées sur le pont et placées sur des supports servant à redistribuer leur poids. De là, elles pourront prendre la «superpoutre» qui aura été emmenée sur un fardier et la mettre en place.

Les pièces de l’immense poutre de support ont été emmenées tout près de leur destination finale dans la soirée de lundi et dans la nuit de mardi.

Les pièces étaient entreposées depuis 2009 sur un terrain de la société situé près du pont Jacques-Cartier. Elles ont été déplacées par camion et disposées tout près de l’ancien poste de péage du pont Champlain, à l’Île des Soeurs.

Les cinq grandes pièces métalliques seront assemblées au cours des prochains jours afin que la poutre soit prête lorsque l'installation pourra être effectuée.

L'installation s’effectuera jour et nuit; une seule voie sera alors ouverte par direction sur le pont Champlain durant le week-end.

Entre-temps, afin de faciliter les déplacements entre Montréal et la Montérégie, les deux voies de circulation sur le pont Victoria et les trois voies sur le pont Jacques-Cartier sont désormais disponibles en direction de Montréal plus tôt, soit à compter de 5h30 pour le pont Jacques-Cartier et de 5h00 à 10h00 pour le pont Victoria.

INOLTRE SU HUFFPOST

Des ponts remarquables dans le monde