NOUVELLES

L'opérateur téléphonique français Orange étudie les opportunités du marché canadien

26/11/2013 08:08 EST | Actualisé 26/01/2014 05:12 EST
AFP

OTTAWA - L'opérateur téléphonique français Orange a rencontré récemment des représentants de l'autorité des télécommunications du Canada afin d'étudier les opportunités dans ce pays, rapporte mardi soir le quotidien Globe and Mail.

Une source proche du dossier a confirmé à l'AFP que le groupe français avait entamé un processus d'étude de marché, "mais pas pour agir comme intervenant direct sur le marché canadien".

Plutôt que de se lancer dans un processus coûteux et compliqué légalement pour décrocher une licence de téléphonie, le groupe envisagerait, notamment, de louer à un opérateur en place une partie de son spectre pour le commercialiser sous son nom (accords appelés "MVNO" dans l'industrie), écrit le Globe and Mail.

L'initiative d'Orange est menée par sa filiale Orange Horizons, lancée en janvier et dont le mandat est, selon son site internet, d'explorer de nouvelles opportunités à l'étranger, telles que "le lancement de boutiques en ligne spécialisées dans la vente d'équipements", "le développement d'offres flexibles destinées aux voyageurs", ainsi que les "activités d'opérateur de réseau mobile virtuel (MVNO)".

Des représentants d'Orange "sont venus nous voir" afin d'obtenir des clarifications sur "l'environnement réglementaire" des télécoms au Canada, a indiqué au journal torontois Barbara Motzney, haute dirigeante du gendarme fédéral des télécommunications, le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications (CRTC).

Le secteur canadien des télécoms est contrôlé par une poignée d'acteurs locaux protégés par un cadre réglementaire défavorable aux investissements étrangers.

Une porte-parole d'Orange n'a pas démenti les informations du Globe and Mail, tout en nuançant les intentions du géant français: "La stratégie globale d'Orange (...) se concentre sur la consolidation et le développement dans des zones stratégiques, en particulier l'Afrique. Cette stratégie prudente et minutieuse exclut des investissements majeurs".

Orange a réalisé en 2012 un chiffre d'affaires de 45,3 milliards d'euros dans 32 pays, pour un total de 232 millions d'abonnés.

Le meilleur et le pire des opérateurs canadiens (2012)

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.