NOUVELLES

La confiance des consommateurs américains est à son plus bas niveau depuis avril

26/11/2013 02:25 EST | Actualisé 26/01/2014 05:12 EST

WASHINGTON - La confiance des consommateurs américains a reculé en novembre à son plus faible niveau en sept mois, tirée vers le bas par les plus fortes inquiétudes au sujet de l'embauche et de la rémunération pour les mois à venir.

L'indice de confiance des consommateurs du Conference Board est passé de 72,4 points en octobre à 70,4 points ce mois-ci. Le groupe de recherche a révisé à la hausse le chiffre d'octobre, mais il reste encore largement en deçà du niveau de 80,2 points enregistré en septembre.

Le recul de novembre survient après la fermeture partielle de 16 jours du gouvernement des États-Unis en octobre. Les déclins des deux mois étaient attribuables à la chute des perspectives vis-à-vis de l'embauche et de l'économie pour les six prochains mois.

Certains économistes croient que les frustrations et les inquiétudes des Américains au sujet de la mise en oeuvre de la réforme de l'assurance-maladie de l'administration Obama pourraient aussi avoir joué un rôle dans l'affaiblissement de la confiance.

Un recul de l'optimisme chez les Américains pourrait nuire à la saison du magasinage des Fêtes et avoir un impact sur la croissance économique. Les dépenses des consommateurs représentent 70 pour cent de l'activité économique du pays.

Les habitudes de dépenses ne suivent cependant pas toujours les mesures de confiance. Les Américains font quelques fois davantage d'achats lorsqu'ils se disent moins optimistes. C'est d'ailleurs ce qui s'est produit le mois dernier. Malgré le recul prononcé de la confiance des consommateurs en octobre, les consommateurs ont dépensé 0,4 pour cent de plus chez les détaillants et dans les restaurants qu'en septembre.

PLUS:pc