NOUVELLES

Joueurs du Rouge et Or visés par des accusations : « un concours de circonstances », dit la Couronne

26/11/2013 03:12 EST | Actualisé 25/01/2014 05:12 EST

C'est une pure coïncidence si les plaintes criminelles à l'endroit de trois joueurs de football du Rouge et Or de l'Université Laval ont été déposées deux jours après la finale de la coupe Vanier. 

Le Directeur des poursuites criminelles et pénales assure que la procureure qui a décidé de porter les accusations n'a pas attendu la fin de la saison pour annoncer sa décision. 

« Je ne suis pas certain que ma collègue de Saguenay savait qu'il y avait un match. Il ne faut pas voir des choses qui n'existent pas. Le dossier a été soumis dans la semaine du 4 novembre. La décision a été prise le 25. Elle a travaillé rapidement. Le fait que la décision a été rendue lundi cette semaine, c'est un concours de circonstances, tout simplement », soutient le porte-parole Me René Verret, précisant que l'enquête policière a été complétée à la fin du mois de septembre.

Le quart arrière Alex Skinner, le secondeur Michel Savard et le joueur de ligne Artchill Monney ont reçu lundi, donc au surlendemain de leur victoire, leur sommation à comparaître le 8 janvier au palais de justice de Québec pour une affaire de voies de fait. 

Ils auraient participé à   une altercation à la sortie d'un bar du secteur Sainte-Foy le 28 juin dernier.

Le dossier a été transféré à la direction de Saguenay par souci de transparence puisqu'un policier de Lévis est impliqué dans l'altercation. Selon Me Verret, l'impartialité des procureurs de Québec aurait pu également être mise en doute puisque certains d'entre eux assistent aux matchs du Rouge et Or à l'Université Laval. 

Le cas du policier de Lévis est toujours à l'étude pour déterminer si des accusations seront retenues contre lui. Il est toujours en service.

PLUS:rc