NOUVELLES

Eugenie Bouchard est proclamée joueuse par excellence de l'année au Canada

26/11/2013 02:55 EST | Actualisé 26/01/2014 05:12 EST

TORONTO - À sa première saison complète dans les rangs professionnels, Eugenie Bouchard a fait forte impression, se hissant du 114e au 32e rang mondial. L'athlète de Westmount a donc logiquement été proclamée joueuse par excellence au pays en 2013.

Bouchard, âgée de 19 ans, s'est fait remarquer au tournoi de Charleston, en avril, quand elle a disputé les quarts de finale après avoir éliminé au passage l'étoile montante Laura Robson et Samantha Stosur, alors 9e mondiale.

À sa première présence au tableau principal d'un tournoi du Grand Chelem à Roland Garros, elle s'est inclinée au deuxième tour face à Maria Sharapova. Puis à Wimbledon, elle a inscrit une victoire aux dépens d'Ana Ivanovic (12e) et s'est rendue jusqu'au troisième tour.

Demi-finaliste au Challenge Bell à Québec en septembre, elle a poursuivi sur sa lancée en battant Sloane Stephens (13e) et Jelena Jankovic (10e) en route vers les quarts de finale du tournoi de Tokyo. À son avant-dernier tournoi de l'année à Osaka, Bouchard a atteint sa première finale de la WTA avant de s'incliner en trois manches face à Stosur.

Nommée révélation de l'année du circuit WTA, elle a également participé à l'ascension du Canada au groupe mondial II de la Fed Cup en compilant un palmarès de six victoires et une défaite.

«J'ai connu une excellente saison en 2013 et vécu beaucoup de premières qui resteront gravées dans ma mémoire, a avoué Bouchard. J'ai beaucoup appris de cette première année sur le circuit professionnel.»

«Bien qu'elle n'en soit qu'à l'aube de sa carrière, ce qu'Eugenie a accompli en un an est très impressionnant, a pour sa part mentionné Michael S. Downey, président et chef de la direction de Tennis Canada. Elle est bien partie pour devenir une vedette au Canada et aux quatre coins de la planète.»

Gabriela Dabrowski, d'Ottawa, a récolté le prix de joueuse de double de l'année. Elle a atteint deux finales de la WTA (Bruxelles et Linz) et elle est devenue la meilleure joueuse de double du pays, se hissant au 60e échelon.

Une de ses plus belles réussites a été sa victoire en compagnie de la Torontoise Sharon Fichman face à Sara Errani et Roberta Vinci, nos 1 mondiales, à la Coupe Rogers, leur permettant d'accéder au carré d'as.

PLUS:pc