NOUVELLES
25/11/2013 02:23 EST | Actualisé 25/01/2014 05:12 EST

Nouvelle poutre au pont Champlain: heure de pointe difficile

Agence QMI

Malgré les différentes mesures prises pour atténuer les problèmes de circulation sur le pont Champlain, la congestion était au rendez-vous ce matin alors que deux voies seulement étaient ouvertes dans chacune des deux directions. 

Le temps d'attente a oscillé entre 1 h et 1 h 45 pour accéder au pont au cours de l'heure de pointe. 

La congestion sur le pont Champlain a débordé sur les autres ponts de la Rive-Sud. Ainsi, il y avait une heure d'attente sur les ponts Jacques-Cartier et Victoria pour accéder à Montréal. Les autorités avaient pourtant ouvert une troisième voie sur le pont Jacques-Cartier en direction de Montréal dès 5 h 40, avant même le début de l'heure de pointe à cet endroit.

L'ajout d'une deuxième voie s'est par ailleurs fait attendre sur le pont Victoria, où l'on a ouvert cette voie supplémentaire à 6 h 06.

Une rame de 9 wagons de métro a été ajoutée au métro Longueuil pour assurer le transport vers Montréal. Un agent de sécurité de l'Agence métropolitaine de transport (AMT) estimait qu'il y avait de 10 % à 15 % d'usagers en plus qu'en temps normal. Cette mesure est conjuguée à l'ajout de trois wagons de métro par rame, déjà prévu par le comité Mobilité Montréal.

Les autorités avaient ainsi bonifié le service de métro sur la ligne jaune, entre Longueuil et Montréal, afin d'accueillir les autobus des Conseils intermunicipaux de transport (CIT) qui ont été détournés vers le métro Longueuil afin d'éviter les ponts de la Rive-Sud. 

Le maire de Brossard souhaite l'ajout d'un stationnement incitatif

Sa ville étant directement touchée par cette congestion routière, le maire de Brossard, Paul Leduc, est revenu à la charge avec l'idée d'ajouter un stationnement incitatif au carrefour des autoroutes 10 et 30. Ce stationnement incitatif et l'ajout d'autobus à partir de cet endroit permettraient de désengorger l'accès à la métropole québécoise, a-t-il déclaré en entrevue à ICI Radio-Canada Première.

La mesure permettrait également de soulager la ville de Brossard, dont les rues sont prises d'assaut par les automobilistes qui cherchent des places aux deux stationnements incitatifs existants : Chevrier et Panama. « On a deux stationnements incitatifs qui débordent dans nos rues, explique M. Leduc. Ça cause des problèmes majeurs à nos citoyens. »

Le ministre des Transports et des Affaires municipales, Sylvain Gaudreault, ne rejette pas l'idée, mais il estime que c'est un projet à plus long terme et que des mesures plus urgentes doivent être privilégiées. « Nous en avons déjà parlé avec le maire de Brossard, et ce, à plusieurs reprises », a confié le ministre Gaudreault sur les ondes d'ICI Radio-Canada Première. « Ça ne se fait pas du jour au lendemain. Il y a une question de terres agricoles », explique le ministre.

M. Gaudreault avance que son ministère peaufine un scénario d'urgence au cas où la Société des ponts était dans l'obligation de fermer complètement le pont Champlain. Il demande au gouvernement fédéral d'accélérer les démarches en prévision de la construction d'un nouveau pont. Il souligne que les maires de la région de Montréal et son ministère ont présenté leurs attentes pour le pont dès le mois de juin et qu'ils attendent le dépôt du plan d'affaires du gouvernement.

En ce qui a trait à l'estacade du pont Champlain, le ministre Gaudreault soutient que le ministère s'emploie à en étudier les capacités. M. Gaudreault affirme qu'il pourrait être utilisé pour le retour des autobus vides effectuant la navette entre la Rive-Sud et Montréal.

La « super-poutre » attendue

Pendant ce temps, la Société des ponts Champlain et Jacques-Cartier met les bouchées doubles, en vue de l'installation, cette semaine, de la « super-poutre » sur le pont Champlain. Mais d'ici là, les usagers devront être patients et s'adapter à plusieurs modifications censées limiter l'impact des fermetures de voies.

La « super-poutre » va servir à consolider temporairement la poutre fissurée qui est à l'origine de la fermeture de deux voies en direction sud. Les opérations pour la transporter près du pont Champlain devraient commencer en début de semaine.

La structure pèse 75 tonnes et elle se compose de quatre morceaux. Elle devra être transportée par la voie terrestre.

« Elle va passer par le pont Jacques-Cartier et traverser du côté de Montréal. Et par la suite sur Wellington. L'objectif c'est de l'apporter à l'île des Soeurs à l'ancien poste de péage », explique Jean-Vincent Lacroix, porte-parole de la Société des ponts Jacques-Cartier et Champlain.

La « super-poutre » sera installée vers la mi-décembre, la date précise n'a pas encore été choisie. Mais l'installation se fera lors d'une fin de semaine intensive de deux jours de travaux, pendant lesquels quatre voies sur six seront fermées, pour limiter les vibrations sur la structure du pont.

La « super-poutre » sera retirée au printemps 2014. Une nouvelle poutre viendra alors remplacer celle qui est fissurée.

Le maire de Brossard pense que les mesures d'atténuation risquent de ne pas suffire. Paul Leduc estime qu'il faudrait un nouveau stationnement incitatif au quartier DIX30. « Ça nous permettrait d'ajouter des bus et d'avoir une voie réservée sur le cadran sud-est... et d'arriver à Montréal plus rapidement », affirme M. Leduc.

Mesures d'atténuation en place d'ici l'installation de la « super-poutre », vers la mi-décembre

  • Maintien de deux voies de circulation dans chaque direction sur le pont Champlain
  • Prolongation de la voie réservée entre la rue Marc-Cantin et l'ancien poste de péage en direction de la Rive-Sud
  • Reconnaissance des titres des CIT et du RTL sur les trains de banlieue Mont-Saint-Hilaire et Candiac
  • Report de travaux au pont Mercier et sur la rue Saint-Antoine, entre Peel et Mansfield
  • Ajout d'un service de remorquage en permanence aux deux extrémités du pont Champlain
  • Présence permanente d'une autopompe sur l'île des Sœurs
  • Ajout de patrouilleurs pour faciliter l'insertion des autobus au pont Champlain après la voie réservée

Mesures maintenues (annoncées le 15 novembre)

  • Veille soutenue de la circulation pour apporter des solutions aux endroits problématiques
  • Ajout de trois voitures par rame de métro sur la ligne jaune
  • Ajout d'une voiture par départ sur les lignes de train de banlieue Candiac et Mont-Saint-Hilaire aux périodes de pointe du matin et du soir
  • Ajout de places additionnelles pour le covoiturage au stationnement incitatif Chevrier à Brossard et au terminus Panama
  • Priorité aux autobus sur la voie de gauche de la longue bretelle provenant de l'autoroute Bonaventure vers l'autoroute 15 en direction du pont Champlain
  • Distribution de titres gratuits « OPUS à l'essai » aux automobilistes ou utilisateurs occasionnels du transport en commun
  • Prolongation de la plage horaire des voies unidirectionnelles sur le pont Victoria vers la Rive-Sud de 14 h à 20 h, plutôt que de 15 h à 19 h
  • Prolongation de l'ouverture d'une troisième voie sur le pont Jacques-Cartier vers Montréal, le matin, et vers la Rive-Sud, le soir et les fins de semaine

Modifications dans les trajets et les horaires d'autobus

Certains autobus des conseils intermunicipaux de transport (CIT) seront détournés vers la station Longueuil-Université de Sherbrooke. Les titres de transport des CIT seront acceptés aux stations Longueuil-Université de Sherbrooke et Bonaventure.

Certains autobus de la Société de transport de Montréal risquent d'être affectés par les problèmes de circulation :

  • Station LaSalle : 12, 21, 58, 61, 71 et 108
  • Station McGill : 61 et 168
  • Station Papineau : 10, 15, 34 et 150
  • Lignes express : 410, 420, 427 et 430
  • Ligne 747

INOLTRE SU HUFFPOST

Des ponts remarquables dans le monde