NOUVELLES
24/11/2013 09:58 EST | Actualisé 24/01/2014 05:12 EST

Un virus semblable au SRAS fait une 55e victime en Arabie saoudite

RIYAD, Arabie saoudite - Une autre personne en Arabie saoudite a succombé à un nouveau virus respiratoire associé au SRAS, portant à 55 le nombre de décès liés à cette maladie dans le royaume au coeur de l'éclosion.

Selon le ministère de la Santé, la plus récente victime est un homme de 37 ans, qui a rendu l'âme à Riyad. Il faisait partie d'un groupe de 130 personnes ayant été infectés en Arabie saoudite depuis le mois de septembre l'an dernier.

Le nouveau virus est associé au SRAS, ou syndrome respiratoire aigu sévère, qui a tué quelque 800 personnes lors d'une épidémie mondiale en 2003, incluant 44 dans la région de Toronto. Il appartient à la famille des virus qui, plus souvent qu'autrement, ne cause que des rhumes.

Le virus, qui a pris naissance au Moyen-Orient, peut causer une défaillance rapide des reins mais n'est pas aussi contagieux que le SRAS. Il a été surnommé SRMO, ou syndrome respiratoire du Moyen-Orient.

PLUS:pc