NOUVELLES
24/11/2013 05:54 EST | Actualisé 24/01/2014 05:12 EST

Les Roughriders grands champions

Un texte de Mireille Lavoie

Les Roughriders de la Saskatchewan ont été couronnés champions de la 101e Coupe Grey grâce à une victoire convaincante de 45-23 contre les Tiger-Cats de Hamilton, dimanche, à Regina.

En plus de compter deux touchés pour son équipe aux deuxième et quatrième quart, le demi offensif Kory Sheets (1) a établi un nouveau record en parcourant 197 verges dans un match de la Coupe Grey en battant la marque précédente (169 verges), établie en 1956 par le joueur des Eskimos d'Edmonton Johnny Bright. Il a quitté le stade avec le titre de joueur par excellence du match de la Coupe Grey 2013.

Son coéquipier Chris Getzlaf a quant à lui mérité le titre de joueur canadien de la Coupe Grey 2013.

Le demi inséré Geroy Simon (81) a aussi marqué deux touchés : un au premier quart, l'autre au deuxième.

Les autres touchés du Vert et Blanc ont été réalisés par Jock Sanders (2) au deuxième quart et Weston Dressler (7) au quatrième quart.

Toutes les transformations du botteur Christopher Milo (19) ont été réussies.

Darian Durant était le quart-arrière partant de la Saskatchewan.

Les Roughriders ont pris le contrôle du match après avoir laissé les Tiger-Cats s'inscrire les premiers au tableau indicateur avec un botté de placement.

À la demie, les Tiger-Cats accusaient un retard de 31-6 contre les favoris de la foule. À la mi-match, ils n'étaient parvenus à s'inscrire au pointage qu'avec deux bottés de placement. Ils ont commencé à remonter la pente au troisième quart, mais ce fut trop peu, trop tard.

Henry Burris a réussi un premier touché pour Hamilton avec moins de trois minutes à jouer au troisième quart. Le quart-arrière avait connu plusieurs difficultés pendant la première moitié de match, à tel point que certains analystes s'étonnaient de le voir de retour sur le terrain après la demie.

Par ailleurs, Hamilton a perdu les services de Peter Dyakowski(67), qui a quitté le match après avoir été blessé au deuxième quart.

Pour une deuxième saison de suite, aucune des équipes championnes des divisions Est et Ouest n'a participé à la grande finale.

Le tirage au sort avant le match avait favorisé les Roughriders, mais ceux-ci ont repoussé leur choix à la deuxième demie. Les Tiger-Cats ont amorcé le match en recevant le ballon botté par le Rider Ricky Shmitt(17).

Une fin amère pour les Tiger-Cats

La défaite est amère pour les Tiger-Cats, qui avaient gagné 11 de leurs 15 derniers matchs.

Quatre anciens Roughriders, qui arborent maintenant les couleurs des Ticats (Henry Burris, Andy Fantuz, Luca Congi et Kent Austin, leur entraîneur-chef) souhaitaient ramener la coupe à Hamilton. La ville ontarienne a gagné son dernier championnat de la LCF en 1999.

« Gardez la tête haute, gardez la tête haute, les gars », insistait l'entraîneur en marchant dans le tunnel du stade avec ses joueurs.

Austin subissait sa première défaite en éliminatoires après cinq gains d'affilée en tant qu'entraîneur-chef. Il avait mené les Roughriders de la Saskatchewan à la victoire en 1989 en tant que quart-arrière partant et en 2007 à la tête de l'équipe. Il a ensuite quitté la Ligue canadienne de football pour un poste d'entraîneur adjoint pour l'équipe d'Ole Miss (l'Université du Mississippi), aux États-Unis.

Une foule enthousiaste

Les Tiger-Cats de Hamilton et les Roughriders de la Saskatchewan se sont affrontés au Taylor Field devant 44 710 spectateurs, dans le match de championnat de la saison 2013 de la Ligue canadienne de football.

 La foule, qui arborait en grande majorité les couleurs des Roughriders, l'équipe locale, a été très bruyante.

« Le facteur qui nous a porté à être aussi dominant sur le terrain est que les supporteurs étaient incroyables », a souligné l'entraîneur-chef des Riders, Corey Chamblin.

« C'était dingue. Dès le réchauffement d'avant-match, j'ai su que ce serait difficile pour eux [les Tiger-Cats]. Je les ai regardés et j'ai dit "Je ne voudrais pas être dans vos souliers". C'était ridicule [!] Tout [le stade] était vert », a-t-il ajouté.

« Tout, les passes, la course, la protection, la défense étaient supers. Les équipes spéciales étaient géniales. C'était notre soirée! », s'est exclamé Kory Sheets.

Le demi offensif a hâte de célébrer avec les supporteurs de l'équipe. « Ce sera incroyable. J'ai tellement hâte de descendre dans les rues et de célébrer avec nos supporteurs », a-t-il lancé.

Après le match, plusieurs rues des environs du stade, fermées à la circulation depuis la matinée, ont été envahies par la foule.

Artistes canadiens à l'honneur

Le groupe rock saskatchewanais The Sheepdogs a lancé les cérémonies d'ouverture avec leur chanson « Feeling Good », qui représentait bien l'ambiance au stade qui a été envahi par une véritable vague verte.

Leur succès « I Don't Know » a clôturé leur performance. La présentation des joueurs a suivi.

La chanteuse ontarienne Serena Ryder a interprété l'hymne national, en s'accompagnant avec sa guitare Flying V.

Le groupe pop-rock britanno-colombien Hedley était en vedette dans le spectacle de la mi-temps.

PLUS:rc