NOUVELLES
24/11/2013 11:51 EST | Actualisé 24/01/2014 05:12 EST

L'ambiance est à la joie chez le CH, mais il doit se méfier de ses succès

MONTRÉAL - La musique a brièvement joué à tue-tête dans le vestiaire du Canadien après l'étonnante victoire contre les Penguins de Pittsburgh, samedi soir. L'ambiance était à la fête, et P.K. Subban n'a pas manqué d'y participer en s'insérant parmi les nombreux journalistes qui entouraient le héros du match, Max Pacioretty, pour les imiter en tenant une bouteille de suppléments alimentaires comme s'il s'agissait d'un micro.

La joie était manifeste après une semaine parfaite, au cours de laquelle le Tricolore a savouré trois victoires en autant de matchs. Chaque joueur arborait un sourire, qui contrastait avec les visages longs des dernières semaines en raison des insuccès offensifs du club.

«La chose qui m'a procuré le plus de satisfaction (cette semaine), c'est que nous n'avons pas dévié de notre plan, a déclaré l'entraîneur-chef du Canadien Michel Therrien. Même si on se cherchait offensivement, on faisait beaucoup de bonnes choses et on a encouragé notre équipe à continuer à jouer de la bonne manière. Tu ne peux pas gagner si tu commences à ouvrir le jeu, donc on a effectué quelques ajustements en début de semaine pour marquer plus de buts et mettre plus de pression.

«Mais ce que je retiens de cette semaine, c'est le fait que nous avons continué à jouer de la bonne manière, en suivant notre plan, et nous avons pu capitaliser sur nos chances de marquer.»

Therrien a répété à maintes reprises plus tôt cette semaine qu'il ne fallait pas se concentrer sur l'attaque en négligeant la force du Canadien, c'est-à-dire son jeu en défensive. L'heureuse séquence que traverse présentement le CH n'est d'ailleurs pas étrangère à l'excellent rendement du duo formé d'Andrei Markov et Subban depuis quelques matchs.

«Il y a quelques temps, nous avons encouragé P.K. à se concentrer un peu plus sur sa défensive, mais depuis le match contre l'Avalanche au Colorado, il fait une excellente 'job', a convenu Therrien. Il amène de l'offensive, et il est solide en défensive.»

Le lauréat du trophée Norris admet d'ailleurs tirer une certaine fierté de ses succès en défensive, surtout lorsqu'il affronte les meilleurs joueurs au monde — comme Alexander Ovechkin, vendredi, et Crosby, samedi.

«J'ai été très chanceux quand j'ai fait mon entrée dans la LNH et que j'ai obtenu l'opportunité d'affronter les Penguins en séries éliminatoires (en 2009-10), a rappelé Subban. C'est toujours amusant de jouer contre eux parce que tu dois être à ton meilleur. Il faut leur donner le crédit, parce qu'ils tirent le meilleur de toi-même.»

Les choses sont d'autant plus encourageantes que le Tricolore a bénéficié de la contribution offensive de tous ses joueurs, des vétérans et des recrues, cette semaine. Pacioretty s'est notamment illustré en marquant cinq buts — dont un tour du chapeau contre le Wild du Minnesota — en trois matchs.

«Les gars se dirigent au filet, et c'est bien de voir qu'ils commencent à connaître du succès, a admis Carey Price, qui respire mieux devant sa cage depuis que ses coéquipiers ont un regain de vie en attaque. Nous voulons maintenant être constants en attaque et offrir le même effort à chaque match, parce que nous savons maintenant ce qu'il faut pour être récompensés.»

Il faudra désormais se méfier du piège qui guette Therrien et ses hommes, c'est-à-dire un excès de confiance en leurs moyens. Surtout lorsqu'on sait que le Canadien affrontera mercredi les Sabres (5-18-1) à Buffalo, une équipe en pleine reconstruction qui occupe le dernier rang de la section atlantique.

«On se sent bien en ce moment. On profite des bonds favorables et on marque de beaux buts, a expliqué Pacioretty. Comme équipe, nous ne sommes pas trop confiants en ce moment parce que tout le monde joue de la bonne manière et tout le monde fait du bon boulot. Je crois que ça paraît dans ton jeu lorsque tu as trop confiance en tes moyens, et en ce moment on se contente de bien jouer.»

Le Canadien terminera sa semaine en rendant de nouveau visite aux Capitals à Washington, vendredi, et accueillera les Maple Leafs de Toronto au Centre Bell samedi.

PLUS:pc