NOUVELLES
24/11/2013 01:48 EST | Actualisé 24/01/2014 05:12 EST

Céline Dion présente une série de sept concernts à Paris Bercy

PARIS - C'est un des événements de cette fin d'année à Paris : après une absence de cinq ans, Céline Dion retrouve lundi soir la scène du vaste Palais Omnisports de Paris-Bercy pour une série de sept concerts «exceptionnels» et à guichets fermés.

Le retour de la star québécoise s'annonçait triomphal : il le sera apparemment au-delà de toute espérance, ses fans accourant de la France entière mais aussi d'ailleurs en Europe, dit-on, pour saisir une des rares occasions de la voir en chair et en os en dehors de Las Vegas.

Descendu dans un des «palaces» de la capitale, entre la place de l'Etoile et le chic Parc Monceau, où les photographes et les fans guettent son apparition, la diva est arrivée à Paris il y a une bonne semaine, avec René Angelil, leurs trois enfants et sa suite.

Comme l'année dernière, lorsqu'elle est venue faire la promotion de son disque Sans Attendre (plus de 800 000 exemplaires vendus en France), son séjour a pris des allures de «visite officielle», avec un programme chargé et réglé comme du papier à musique.

En octobre, elle avait reçu à Miami la visite du journal télévisé de 20 heures de TF1. On l'a retrouvée la semaine dernière sur celui de France 2. Sur la même chaîne, elle a été la vedette de l'émission C'est votre vie présentée par l'animateur Stéphane Bern (succès d'audience avec 4,1 millions de téléspectateurs).

Invitée surprise, son amie Julie Snyder lui a à cette occasion remis un disque de platine pour son nouvel album en anglais Loved Me Back To Life, paru au début du mois et vendu au moins 100 000 exemplaires au Canada seulement.

Céline Dion a aussi enregistré un numéro spécial de Vivement Dimanche avec son vieil ami Michel Drucker (toujours sur France 2), en plus d'accorder un nombre important d'entrevues à la presse «grand public» et aux grandes radios parisiennes.

Cette campagne de promotion a été ponctuée de petites confidences qui n'ont pas manqué d'alimenter le «buzz». Au magazine Closer, la chanteuse de 45 ans a ainsi parlé de son corps très mince qui rend «surtout (son) mari heureux». A RFM, elle a redit qu'elle n'aimait «pas beaucoup» My heart will go on, la chanson du film Titanic.

Céline Dion a donné deux concerts à Anvers, en Belgique, la semaine dernière. A Paris, ses fans n'en pouvaient apparemment plus d'attendre son retour, car les 80 000 billets se sont envolés en quelques jours. Au départ, trois dates avaient été prévues, puis cinq, auxquelles ont ajouté deux autres supplémentaires. «Et ils auraient pu en rajouter encore deux ou trois autres», signale un spécialiste.

La Québécoise connaît bien le Palais Omnisports de Paris-Bercy. Elle y a donné quatre spectacles pendant les fêtes 1995-1996 dans le cadre du D'eux Tour (du titre du disque écrit pour elle par Jean-Jacques Goldman et qui demeure son plus grand succès en France). Elle y est revenue cinq soirs en septembre 1996, pour le Falling into You Tour, puis six fois en mai 2008 pour le Taking Chances World Tour. En 2002, elle avait aussi fait une apparition surprise au spectacle de Garou pour reprendre leur célèbre duo Sous le vent.

PLUS:pc