NOUVELLES
23/11/2013 12:27 EST | Actualisé 23/01/2014 05:12 EST

Montréal est le théâtre d'un autre débat public sur la laïcité

MONTRÉAL - Les questions controversées de la neutralité de l'État et de l'identité alimentent un autre débat, samedi après-midi, à Montréal.

L'activité est chapeautée par le Mouvement laïque québécois.

Le député de Québec solidaire, Amir Khadir, a accepté de participer à l'exercice.

En entrevue à La Presse Canadienne avant le début des discussions, M. Khadir a résumé la position des membres de son parti sur le thème de la laïcité. Il a dit que son parti acceptait une charte mais refusait la stigmatisation des femmes musulmanes et la stigmatisation des immigrants.

Il a ajouté que «la laïcité, dans sa genèse, dans sa définition, c'est un principe de neutralité et d'indépendance entre l'État et l'Église mais dans le but d'intégrer le plus possible, de ne discriminer personne».

Outre M. Khadir, le Mouvement laïc québécois a invité la présidente de la Fédération des femmes du Québec, Alexa Conradi, l'ex-candidate du Parti Québécois, Djemila Benhabib et l'un des vice-présidents du Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec, Paul de Bellefeuille.

PLUS:pc