NOUVELLES
23/11/2013 09:41 EST | Actualisé 23/01/2014 05:12 EST

Les grandes puissances et l'Iran sont parvenus à un accord sur le programme nucléaire de Téhéran

AP

Les grandes puissances et l'Iran sont parvenus à un accord sur le programme nucléaire controversé de Téhéran dans la nuit de samedi à dimanche à Genève, a annoncé le porte-parole de la diplomate en chef de l'Union européenne, Catherine Ashton.

"Nous sommes parvenus à un accord" a dit Michael Mann sur Twitter, sans donner de détails. Des préparatifs étaient en cours à l'ONU à Genève pour annoncer officiellement cet accord, a constaté un journaliste de l'AFP.

Le ministre iranien des Affaires Etrangères Mohammad Javad Zarif a lui aussi annoncé un accord sur Twitter: "Nous sommes parvenus à un accord".

Les 5+1, les Etats unis, la Russie, la Chine, la France, la Grande bretagne et l'Allemagne ont négocié depuis mercredi à Genève avec l'Iran à la recherche d'un accord intérimaire de six mois, qui apporterait des garanties sur le caractére pacifique du programme nucléaire iranien avec en contrepartie un allégement "limité" de sanctions qui frappent l'économie iranienne.

Les ministres des 5+1 ont rejoint samedi les négociateurs. Mme Ashton, mandatée par l'ONU présidant les discussions et négociant à l'hôtel Intercontinental de Genève au nom des 5+1 avec les Iraniens.

Le président des États-Unis Barack Obama a qualifié samedi de "première étape importante" l'accord intérimaire conclu avec l'Iran sur son programme nucléaire, tout en soulignant que d'"énormes difficultés" persistaient dans ce dossier.

Lors d'une intervention solennelle depuis la Maison Blanche, M. Obama a aussi assuré que cet accord obtenu à l'arraché à Genève "barre le chemin le plus évident" de la république islamique vers une bombe atomique et exhorté le Congrès américain à s'abstenir d'adopter de nouvelles sanctions contre le pays.

INOLTRE SU HUFFPOST

Hassan Rohani remporte la présidentielle en Iran