NOUVELLES
22/11/2013 06:25 EST | Actualisé 22/01/2014 05:12 EST

Les Roughriders sont confortables à domicile, où sera présenté la Coupe Grey

REGINA - Ils sont les favoris pour remporter la Coupe Grey, chez eux de surcroît, et doivent répondre aux attentes d'une province entière.

Néanmoins, la pression n'est plus sur les épaules des Roughriders de la Saskatchewan, selon leur entraîneur-chef Corey Chamblin. Il a déclaré que le principal défi consistait à atteindre la finale de la Coupe Grey contre les Tiger-Cats de Hamilton.

«La pression venait du fait qu'on ne voulait qu'aucune autre équipe n'emménage dans notre vestiaire, a déclaré Chamblin. Il faut travailler pendant toute la saison morte, et toute l'année pour défendre notre stade, bref c'était ça l'essentiel et la source de toute la pression qu'on a ressentie.

«Nous y sommes maintenant, et comme je l'ai dit aux gars, si nous sommes suffisamment bons pour y être, nous le sommes suffisamment pour l'emporter. Il faut maintenant obtenir la réponse sur le terrain, pas dans les médias, pas en narguant l'adversaire.»

Le directeur général des Riders Brendan Taman a répété pendant la saison morte qu'il était sérieux dans sa volonté d'aligner une formation gagnante en prévision du match de championnat, présenté à Regina. Il a acquis l'ailier espacé Geroy Simon des Lions de la Colombie-Britannique avant d'ajouter les plaqueurs Ricky Foley et John Chick ainsi que le demi défensif Dwight Anderson via le marché des joueurs autonomes.

Les Roughriders, qui affronteront les Tiger-Cats de Hamilton au Mosaic Stadium dimanche, ont répondu aux attentes cette saison. Ils ont remporté leurs cinq premiers matchs de saison régulière et huit de leurs neuf premiers avant d'encaisser trois défaites consécutives. Après avoir rebondi en collant trois victoires, les Riders ont terminé deuxièmes dans la section Ouest, derrière les Stampeders de Calgary, après s'être inclinés 29-25 devant eux.

Les Roughriders (11-7) ont perdu leurs deux derniers matchs de saison régulière avant de vaincre les Lions 29-25 en demi-finale de l'Ouest, puis de prendre la mesure des Stampeders 35-13 le week-end dernier en finale de section.

«La clé, c'est de savoir comment composer avec la pression, a expliqué Chamblin. Le fait que nous ayons ajouté quelques vétérans tout en conservant notre noyau de joueurs, ç'a permis de prendre la pression et de l'appliquer sur nous.

«Nous sommes de fiers compétiteurs dans ce vestiaire et nous utilisons toute la pression de l'extérieur pour s'assurer de nous retrouver là où nous souhaitons être.»

PLUS:pc