NOUVELLES
22/11/2013 02:45 EST | Actualisé 21/01/2014 05:12 EST

Karzaï rejette l'appel des États-Unis pour signer une entente avant 2014

Le président afghan, Hamid Karzaï, a rejeté vendredi l'appel lancé par les États-Unis pour la signature d'ici la fin de l'année d'un accord bilatéral de sécurité réglant la question de la présence des troupes américaines en Afghanistan à partir de janvier 2015.

« Nous ne reconnaissons aucune date-butoir fixée par la partie américaine », a déclaré Aimal Faizi, porte-parole du chef de l'État afghan. « Les États-Unis ont arrêté d'autres dates-butoir, cela n'est donc pas nouveau à nos yeux. »

Jeudi, Hamid Karzaï avait suggéré que la signature de cet accord, connu sous son sigle anglais BSA, intervienne après l'élection présidentielle de 2014 à laquelle il ne peut pas se présenter. La Maison-Blanche avait aussitôt répliqué que le président Barack Obama souhaitait que le BSA soit signé d'ici la fin de l'année en cours.

La présidence américaine a une nouvelle fois exhorté vendredi Hamid Karzaï à signer rapidement l'accord. « Il faut que cela soit fait avant la fin de l'année », a déclaré le
porte-parole de Barack Obama, Jay Carney.

« On ne peut pas le repousser à l'an prochain et s'attendre à une présence militaire après 2014 », a-t-il souligné.

Pour le porte-parole du chef de l'État afghan, « il est impératif que la "Loya Jirga" [l'assemblée traditionnelle des notables afghans, en session à Kaboul, NDLR] se prononce sur le BSA ». « Le président a dit très clairement qu'une bonne sécurité, la paix et de bonnes élections sont déterminantes pour la signature de ce document », a-t-il poursuivi.

Reuters

PLUS:rc