NOUVELLES
22/11/2013 02:00 EST | Actualisé 22/01/2014 05:12 EST

Le réacteur nucléaire de Chalk River suspend ses livraisons d'isotopes médicaux

CP

VANCOUVER - Le réacteur nucléaire de Chalk River, en Ontario, qui produit la majorité des isotopes médicaux utilisés en Amérique du Nord, a dû suspendre ses livraisons de façon inattendue, entraînant la diffusion d'un avertissement destiné à des patients nécessitant des traitements en Colombie-Britannique.

L'agence Health Shared Services BC, qui assure la coordination des opérations des six agences de la santé de la province, a annoncé l'interruption imprévue des livraisons de l'isotope médical molybdène 99, fourni par les laboratoires nucléaires de Chalk River.

Selon les responsables britanno-colombiens de la santé, il n'y a aucun impact immédiat sur les patients et les laboratoires espèrent rependre les livraisons dans les prochains jours, mais les autorités en matière de santé s'affairent également à concevoir des plans permettant de gérer d'autres pénuries éventuelles.

Le molybdène 99 est utilisé en médecine nucléaire pour examiner les os et vérifier les fonctions cardiaques; les isotopes sont également utilisés, dans une proportion moindre, pour les examens de la thyroïde, des poumons, du foie et d'autres organes.

Les récentes fermetures du réacteur vieillissant de Chalk River, exploité par Énergie atomique du Canada, ont suscité des craintes à l'échelle mondiale, puisque les installations fournissent environ 40 pour cent de tous les isotopes médicaux utilisés sur la planète.

Un bulletin d'information publié par l'organisme fédéral, plus tôt cette semaine, avait annoncé que des réparations à un conteneur de barres de combustible empêcheraient d'effectuer toutes les livraisons prévues cette semaine, mais celles-ci devraient reprendre au cours du week-end.

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.