NOUVELLES
22/11/2013 05:06 EST | Actualisé 22/01/2014 05:12 EST

Ingrid Betancourt veut être candidate à l'élection présidentielle en Colombie

BOGOTA - Un porte-parole du Parti vert de Colombie a annoncé, vendredi, que l'ancienne otage Ingrid Betancourt se porterait candidate pour représenter le parti lors de l'élection présidentielle de l'an prochain.

Le porte-parole du Parti vert, Antonio Sanguino, a indiqué que Mme Betancourt participerait aux élections primaires de la formation en mars.

Elle affrontera d'autres candidats potentiels qui pourraient inclure Enrique Penalosa, ancien maire de Bogota, et Antonio Navarro Wolf, ancien rebelle du groupe M-19.

Ingrid Betancourt, âgée de 51 ans, a passé plus de six ans dans la jungle aux mains des rebelles des Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) avant sa libération, en juillet 2008. Elle avait été enlevée alors qu'elle faisait campagne pour l'élection présidentielle de 2002.

Mme Betancourt a écrit un livre sur son épreuve, intitulé «Même le silence a une fin». Elle vit présentement hors de Colombie et n'a pas pu être jointe dans l'immédiat pour commenter l'annonce.

Le président actuel, Juan Manuel Santos, a organisé la libération d'Ingrid Betancourt alors qu'il était ministre de la Défense. Mercredi, il a annoncé qu'il se présenterait de nouveau à la présidentielle.

PLUS:pc