NOUVELLES
21/11/2013 02:37 EST | Actualisé 20/01/2014 05:12 EST

Trois cols bleus suspendus sans solde

Trois cols bleus de la Ville de Québec sont suspendus sans solde pour harcèlement psychologique.

Les travailleurs du Syndicat des employés manuels de la Ville de Québec font face à des sanctions différentes. La plus sévère imposée à l'un des employés est de trois mois de suspension non payés.

Les deux autres employés sont retirés de leurs fonctions, l'un pour 10 semaines et l'autre, pour 2 jours, sans salaire eux aussi.

Ces sanctions surviennent après une enquête menée par une firme externe engagée par la Ville de Québec à la suite d'une plainte déposée par un autre col bleu au printemps dernier. Les faits, dont les détails ne sont pas révélés, se sont déroulés dans l'arrondissement de Beauport.

La Ville a voulu donner l'exemple en punissant sévèrement les employés, croit le syndicat. Ce serait le premier cas de harcèlement psychologique reconnu chez des cols bleus de la Ville.

Le syndicat va contester les sanctions.

Le comité exécutif de la Ville a entériné ces décisions mercredi.

PLUS:rc