NOUVELLES
21/11/2013 03:48 EST | Actualisé 20/01/2014 05:12 EST

Simunic devra payer

La justice croate a condamné jeudi le défenseur Josip Simunic à payer une amende de 3200 euros (4535 $CA) pour avoir entonné des chants nazis, mardi dernier.

Cela représente la peine maximale prévue par la loi.

La Croatie a accédé au Mondial 2014 grâce à une victoire de 2-0 contre l'Islande. Pour célébrer la qualification de son pays, Simunic s'est emparé d'un microphone et a scandé : « Pour la patrie. » La foule a aussitôt répondu « Prêt ».

Or, il s'agit d'un cri de ralliement de guerre utilisé par le régime pronazi croate durant la Seconde Guerre mondiale.

Le joueur de 35 ans soutient qu'il n'a rien à se reprocher. Ses actes étaient motivés par « son amour du peuple [croate] et de la patrie » et libres de connotation politique inspirée « par la haine ou la destruction », prétend-il.

« Ce sont les seules raisons qui, dans un moment d'émotion, m'ont habité et c'est pour cela que j'ai commencé à chanter avec le public », a-t-il expliqué.

Le président croate, Ivo Josipovic, et le gouvernement ont dénoncé son geste.

PLUS:rc