NOUVELLES
21/11/2013 03:44 EST | Actualisé 20/01/2014 05:12 EST

Équilibre budgétaire : Couillard corrige le tir

Le chef libéral Philippe Couillard est revenu sur ses paroles jeudi, en qualifiant le retour à l'équilibre budgétaire pour la prochaine année financière 2014-2015 d'incontournable.

À Saint-Félicien, en marge d'une rencontre sur l'industrie forestière, M. Couillard est revenu sur les propos qu'il a tenus mercredi, alors qu'il avait déclaré être prêt à attendre jusqu'à l'exercice 2018-2019 pour renouer avec le « déficit zéro. »

Si le déficit devient structurel, il demande au gouvernement de déterminer ce qu'il compte faire pour le combattre et atteindre l'équilibre.

Sa déclaration avait surpris ses adversaires mercredi, en plus de placer ses députés sur la défensive. Le ministre des Finances, Nicolas Marceau, les jugeait en contradiction avec ceux des députés libéraux en Chambre, qui eux exigeaient le rétablissement pour 2013-2014, l'exercice en cours.

Voulant dissiper toute apparence de contradiction, il a affirmé jeudi que son caucus et lui tiennent le même discours.

Le chef libéral a indiqué que plus personne ne croyait à l'équilibre budgétaire pour l'exercice financier actuel et que le gouvernement devait l'admettre. Un trou de 2,3 milliards de dollars apparaît déjà à travers les données du ministère des Finances.

Selon Philippe Couillard, le gouvernement du Parti québécois doit impérativement renouer avec le « déficit zéro » durant l'exercice 2014-2015.

PLUS:rc