NOUVELLES
21/11/2013 05:26 EST | Actualisé 21/01/2014 05:12 EST

Joe Flacco sait qu'il doit mieux jouer afin que les Ravens connaissent du succès

OWINGS MILLS, États-Unis - Afin de le récompenser pour ses performances en séries l'an dernier, les Ravens de Baltimore ont fait du quart Joe Flacco le joueur le mieux payé de l'histoire de la NFL.

Son contrat de 120,6 millions $ US est maintenant le troisième du circuit Goodell, derrière ceux d'Aaron Rodgers et de Matt Ryan. Flacco occupe quant à lui le 26e rang des quarts de la ligue au point de vue statistique cette saison. Il tente par tous les moyens de faire tourner le vent et de sauver la saison des Ravens.

Il a lancé 11 passes de touché sans être intercepté au cours des séries 2012, avec un coefficient d'efficacité de 117,2. Peu de temps après avoir été nommé joueur par excellence du Super Bowl, il a signé le contrat de six ans qui semblait assurer l'avenir des Ravens.

Ces statistiques ont toutefois sérieusement piqué du nez cette saison. Flacco a jusqu'ici intercepté 13 fois, un sommet en carrière, et son coefficient de 75,3 est plus bas que tous ceux qu'il a affichés à ses cinq premières saisons.

Ça explique en partie pour quoi les Ravens (4-6) occupent le 30e rang des attaques de la NFL et pourraient rater les séries pour la première fois depuis 2007.

«Nous sommes déçus de la façon dont nous avons joué, a dit Flacco. Nous souhaiterions tous mieux jouer. Je souhaiterais mieux jouer.»

Le jeu au sol a trébuché, Flacco a été rejoint derrière sa ligne de mêlée 33 fois et ses receveurs ont échappé des dizaines de passes.

Ne pas faire progresser le ballon sur le terrain est une chose, mais le donner à l'équipe adverse en est une autre. Incluant les séries, Flacco a tenté 657 passes et a été intercepté 10 fois la saison passée. Cette année, il a lancé le ballon 377 fois et a été intercepté aussi souvent qu'il a lancé de passes de touché.

«Oui, c'est embêtant, a-t-il admis. Croyez-moi, je vous le dirais si je croyais ne pas être assez patient, si je croyais lancer le ballon au mauvais endroit, ou si je ne voyais pas mes receveurs.

«J'ai lancé beaucoup plus d'interceptions que j'aurais dû. Mais en même temps, je trouve que je joue toujours de façon patiente, que je prends les chances que je dois prendre. J'ai lancé plus d'interceptions, il faut que je vive avec. Mais je n'en suis pas heureux.»

Flacco a fait son entrée dans la NFL la même année où l'entraîneur-chef Jim Harbaugh a été embauché par les Ravens. Il a amorcé tous les matchs depuis qu'il a été un choix de premier tour en 2008. Harbaugh n'a absolument pas l'intention d'effectuer de changement à cette position.

«Je vais vous dire ceci au sujet de Joe Flacco: Joe est un grand quart-arrière; il est mon quart-arrière, a indiqué l'entraîneur. Est-ce que qulqu'un en doute à ce moment-ci? Je sais que nous n'en doutons pas. Joe a joué du grand football et Joe va continuer à jouer du grand football. Il sera encore meilleur.»

Flacco et Harbaugh n'ont jamais eu une fiche perdante aussi tard dans la saison dans la NFL. Malgré tout, ils ont encore des chances d'accéder aux séries.

«Écoutez, nous souhaiterions tous offrir de meilleures performances, moi le premier, a dit Flacco. Quand vous avez une fiche de 4-6, c'est certain que vous n'avez pas joué de la façon dont vous le vouliez ou de la façon dont vous pensiez que vous le pouviez. Mais tout ce que nous voulons accomplir est encore possible.»

Le match de dimanche, contre les Jets de New York (5-5), est le premier d'une série de trois à domicile pour les Ravens, qui ont une fiche de 36-8 à Baltimore avec Flacco derrière le centre, dont un dossier de 9-1 au mois de novembre.

«On doit seulement se préoccuper de ce match et de continuer de s'améliorer. Faire tout ce qu'on peut pour l'emporter et ensuite penser au suivant, et au suivant», a imagé Flacco.

La dernière ligne de défense des Jets sera le demi de sûreté Ed Reed. L'ex-vedette des Ravens sait exactement à quel point Flacco peut être bon.

«Joe apprend toujours, a-t-il déclaré. Il est toujours en un jeune quart et il sera dans cette ligue pour encore de nombreuses années, parce qu'il a tous les attributs d'un grand quart-arrière.»

PLUS:pc