NOUVELLES
21/11/2013 12:42 EST | Actualisé 21/01/2014 05:12 EST

Eugenie Bouchard a déjà les yeux tournés vers la saison 2014

Getty
Canada's Eugenie Bouchard hits a forehand shot to Russia's Maria Sharapova during a French tennis Open second round match at the Roland Garros stadium in Paris on May 30, 2013. AFP PHOTO / MARTIN BUREAU (Photo credit should read MARTIN BUREAU/AFP/Getty Images)

MONTRÉAL - Bien qu'elle soit honorée d'avoir été nommée la nouvelle venue par excellence sur le circuit de la WTA en 2013, la Québécoise Eugenie Bouchard a déjà les yeux tournés vers la prochaine saison.

Si elle se dit flattée de voir son nom lié aux grandes stars du tennis féminin — Kim Clijsters, Serena Williams, Venus Williams, Maria Sharapova et Martina Hingis, entre autres, ont reçu cet honneur avant elle —, on sent que toute l'attention générée par cette nomination la dérange. Celle qui aura 20 ans en février prochain trouve même qu'elle a fait beaucoup d'entrevues ces derniers temps.

L'athlète de Westmount a néanmoins profité de la téléconférence mise sur pied par Tennis Canada, jeudi, pour parler de ses objectifs pour 2014 et à moyen terme. La championne junior de Wimbledon en 2012 a d'ailleurs de grandes ambitions.

«Je veux être no 1 au monde et gagner un tournoi du Grand Chelem», a-t-elle dit sans ambages de ses objectifs à long terme. Et elle compte prendre tous les moyens pour y arriver.

«Je veux être une meilleure joueuse dès la saison prochaine. Je vais travailler des aspects spécifiques de mon jeu pendant l'entre-saison (avec son entraîneur Nick Saviano). Je veux servir plus fort, avoir plus de puissance sur mes coups également.

«Je pense qu'au cours de la dernière année, j'ai amélioré mon jeu de jambes et mes aptitudes mentales. Je veux maintenant ajouter des éléments qui feront de moi la meilleure que je puisse être dans tous les aspects. Si je le fais et que je réalise de bonnes performances, le classement va venir, mais je ne peux pas dire quel rang exactement.»

Celle qui occupe le 32e rang mondial est bien consciente que les échelons seront maintenant plus longs à gravir.

«Bien sûr, plus votre rang est élevé, plus c'est difficile d'avancer, mais chaque petit pas vers le premier rang est plus significatif. Côté stratégie, nous allons travailler très fort au cours de l'entre-saison et tenter d'être la meilleure possible.»

Elle ne compte d'ailleurs pas s'imposer de pression supplémentaire à la suite de cette nomination.

«Pour moi, il ne s'agit que de la reconnaissance de ce que j'ai fait cette saison. Maintenant, je vais tenter de faire aussi bien l'année prochaine.»

15 espoirs du tennis

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.