NOUVELLES
21/11/2013 08:46 EST | Actualisé 21/01/2014 05:12 EST

Burris, Fantuz et Congi : des « tigres » connus à Regina

Trois joueurs qui ont fait des séjours marquants avec les Roughriders participent à la 101e édition de la Coupe Grey à Regina, sous les couleurs des Tiger-Cats de Hamilton.

Henry Burris, Andy Fantuz et Luca Congi admettent que disputer le match ultime à Regina revêt un cachet bien spécial.

Henry Burris compte encore de nombreux souvenirs de Regina.

« S'il y a un endroit où vous voulez vivre l'expérience de la Coupe Grey, c'est sans aucun doute ici [à Regina] », lance Henry Burris.

Le quart-arrière des Tiger-Cats a joué deux ans avec les Roughriders, avant de rejeter une offre de l'équipe pour accepter un contrat avec Calgary.

Les partisans du Vert et Blanc s'en souviennent et attendent de pied ferme son retour au stade Mosaic.

Henry Burris, surnommé « Smilin' Hank » dans la LCF, rêve à cette finale depuis longtemps.

« [Andy] Fantuz et moi en parlions l'an dernier quand la 100e édition de la Coupe Grey a été présentée à Toronto. Nous nous disions que notre "100e" serait de jouer à Regina en 2013 », raconte le quart-arrière.

Une des cibles de choix de Henry Burris à Hamilton, Andy Fantuz, est un receveur qui a fait la pluie et le beau temps dans l'uniforme des Riders.

L'Ontarien d'origine a joué six saisons en Saskatchewan, dont 2007, quand il a remporté sa seule Coupe Grey.

À l'hiver 2012, le receveur a décidé de se rapprocher de la maison et de s'entendre avec Hamilton tandis qu'il était joueur autonome.

Andy Fantuz a encore plusieurs amis au sein des Roughiders et admet encore les encourager.

Il espère qu'il sera traité par la foule de la même façon que ses coéquipiers.

« Je crois qu'il y aura toutes sortes de réactions à ma présence, mais dans l'ensemble, quand le sifflet retentit, vous devez faire abstraction de tout ça », affirme Fantuz.

Pour le troisième joueur des Tiger-Cats à avoir déjà porté l'uniforme vert et blanc, Luca Congi, le scénario a été différent. Le botteur n'a pas choisi d'aller jouer ailleurs, c'est l'équipe qui l'a libéré après la saison 2011.

Malgré tout, il ne cherche pas la revanche. Il ne se concentre que sur l'issue du match.

« Cette rencontre est beaucoup plus importante que moi ou mon histoire avec les Roughriders », confie-t-il.

Henry Burris, Andy Fantuz et Luca Congi risquent tout de même d'avoir des papillons supplémentaires dans le ventre avant le match de dimanche.

PLUS:rc