NOUVELLES
20/11/2013 09:16 EST | Actualisé 20/01/2014 05:12 EST

Présence de radon dans plusieurs écoles de Beauce-Etchemin

La Commission scolaire Beauce-Etchemin enregistre des concentrations de radon qui dépassent le seuil acceptable dans 14 de ces écoles. Des travaux urgents devront être entrepris dans au moins deux établissements scolaires.

Selon une compilation des résultats préliminaires du programme de dépistage compilé par La Presse, la Commission scolaire de Beauce-Etchemin est celle qui présente le nombre le plus élevé d'établissements aux prises avec la présence de radon au Québec.

Les concentrations de ce gaz potentiellement cancérigène sont même supérieures à 600 becquerels par mètre cube (Bq/m3) dans deux écoles alors que le seuil acceptable fixé par Santé Canada se situe à 200Bq/m3.

Les résultats des tests réalisés à la Commission scolaire Beauce-Etchemin ont été connus en septembre. Le directeur Normand Lessard promet maintenant d'agir rapidement pour apporter les correctifs nécessaires.

« Pour les deux écoles qui dépassent 200Bq/m3, nous intervenons dans notre plan d'action avant les Fêtes de cette année. Pour les autres écoles, on a un plan d'action réparti sur un an pour régulariser la situation », explique-t-il. 

Des systèmes de ventilation et des cheminées devront être installés pour éliminer la présence du radon dans le sol.

« Les interventions se réalisent en fonction de la problématique de chacun des établissements. Ce n'est pas la même intervention qu'on a à effectuer pour l'ensemble de nos établissements », précise Normand Lessard.

À Québec, des travaux ont été entrepris à l'école internationale Saint-Sacrement à la suite d'une opération de dépistage effectuée par la Commission scolaire de la Capitale.

Près d'une cinquantaine d'écoles primaires et secondaires du Québec enregistrent des concentrations de radon qui dépassent le seuil acceptable selon les informations colligées par La Presse.

PLUS:rc