NOUVELLES
20/11/2013 02:17 EST | Actualisé 19/01/2014 05:12 EST

L'Impact dans le top 10

Le magazine économique Forbes classe l'Impact de Montréal au 10e rang de son palmarès 2012 de la valeur marchande des équipes de la MLS.

Dans ce premier exercice du genre depuis 2008 (le circuit ne comptait alors que 14 équipes contre 19 aujourd'hui), Forbes évalue la franchise montréalaise à 96 millions de dollars.

Au moment où les chiffres ont été répertoiés, les revenus de l'équipe se chiffraient à 26,2 millions de dollars avec des profits de 3,4 millions, après salaires et opérations.

L'équipe avec la plus grande valeur sont les Sounders de Seattle à 175 millions, avec des revenus de 48 millions et des profits enviables de 18,2 millions.

Suivent dans l'ordre le Galaxy de Los Angeles (170 M$), les Timbers de Portland (141 M$), le Dynamo de Houston (125 M$) et le Toronto FC (121 M$).

La troisième équipe canadienne, les Whitecaps de Vancouver, vient en 13e place avec une évaluation de 86 millions et des revenus de 23 millions. L'équipe de la Colombie-Britannique n'a toutefois dégagé aucun profit.

De façon plus surprenante et en dépit de l'immense marché qui les entoure, les Red Bulls de New York n'arrivent qu'au 6e à 114 millions, des revenus de 28 millions et surtout des pertes financières de l'ordre de 6,3 millions.

En fait, 8 des 19 équipes du circuit ont terminé la saison 2012 dans le rouge. La MLS prévoit néanmoins une expansion qui porterait le nombre d'équipes à 24 d'ici 2020.

Les villes de New York (2e équipe), Orlando, Minneapolis, Miami, Atlanta et Sacramento seraient dans la ligne de mire des dirigeants de la ligue.

PLUS:rc