NOUVELLES
20/11/2013 09:46 EST | Actualisé 20/01/2014 05:12 EST

L'explosion d'une voiture piégée tue 11 soldats dans un autobus en Égypte

LE CAIRE, Égypte - Un kamikaze au volant d'un véhicule rempli d'explosifs a embouti un convoi d'autobus transportant des soldats au nord du Sinaï, en Égypte, mercredi, faisant 11 morts et 37 blessés, selon des responsables des services de sécurité et militaires.

Le convoi de quatre autobus étaient sur la route entre les villes de Rafah et d'el-Arich, selon le porte-parole de l'armée, le colonel Mohammed Ahmed Ali.

Les soldats faisaient partie de la Deuxième armée, qui mène la majeure partie de la lutte contre les militants islamistes opposés aux forces de sécurité dans le Sinaï.

Les responsables ont divulgué l'information sans autorisation, sous le couvert de l'anonymat.

Le colonel Mohammed Ahmed Ali, a précisé que les blessés étaient traités dans des hôpitaux militaires.

La région du nord du Sinaï, qui partage une frontière avec Gaza et Israël, a été ciblée par des attaques de plus en plus fréquentes et de plus en plus meurtrières depuis la destitution, en juillet, du président islamiste Mohammed Morsi.

Personne n'a revendiqué l'attentat de mercredi, mais les attaques à la voiture piégée sont l'une des méthodes privilégiées par des groupes liés à al-Qaïda ou qui s'en inspirent.

PLUS:pc