NOUVELLES
20/11/2013 02:42 EST | Actualisé 20/01/2014 05:12 EST

Le gouvernement allemand doit décider du sort des oeuvres, selon le Congrès juif

BERLIN - Le président du Congrès juif mondial qualifie d'«irresponsables» les demandes des procureurs allemands, qui souhaitent remettre rapidement plusieurs oeuvres d'art confisquées au domicile du collectionneur de Munich, Cornelius Gurlitt.

Ronald Lauder a déclaré par communiqué, mercredi, que les décisions en lien avec les quelque 1400 oeuvres d'art trouvées dans l'appartement de M. Gurlitt — dont plusieurs pourraient avoir été volées par des Nazis — devraient être prises par le gouvernement allemand, et non par des procureurs locaux.

Les autorités ont fait la découverte des toiles et autres objets d'art en février 2012, alors qu'ils enquêtaient sur une affaire fiscale. La découverte a été rendue publique par le biais des médias le mois dernier. Le gouvernement a indiqué que 590 oeuvres pourraient avoir été volées par des Nazis.

Mardi, les procureurs ont demandé de remettre rapidement à leur propriétaire les oeuvres pouvant être identifiées comme lui appartenant sans l'ombre d'un doute.

PLUS:pc