NOUVELLES
20/11/2013 10:16 EST | Actualisé 20/01/2014 05:12 EST

La Russie libère deux autres membres de Greenpeace sous caution

MOSCOU - La Russie a libéré sous caution, mercredi, deux autres des membres de Greenpeace détenus depuis leur arrestation suivant l'escalade d'une plateforme pétrolière pour protester contre les forages de pétrole dans l'Arctique.

Un tribunal de Saint-Pétersbourg a accepté de libérer Faiza Oulahsen, des Pays-Bas, et Alexandra Harris, de la Grande-Bretagne, contre une caution de deux millions de roubles, soit 64 000 $.

L'audience du Montréalais Alexandre Paul est prévue jeudi.

La cour a déjà accepté, cette semaine, de libérer 12 autres personnes, dont l'Ontarien Paul Ruzycki, en attendant leur procès.

Elle a toutefois refusé de libérer un Australien, qui restera en détention jusqu'au mois de février.

Les 30 personnes à bord du navire de Greenpeace ont été arrêtées en septembre et sont détenues depuis. Il n'est pas possible de savoir si les militants pourront quitter le pays.

Initialement accusés de piraterie, ils ont finalement reçu des accusations de hooliganisme.

PLUS:pc