NOUVELLES
20/11/2013 10:05 EST | Actualisé 20/01/2014 05:12 EST

George Zimmerman est un homme libre mais devra demeurer loin des armes

SANFORD, États-Unis - George Zimmerman est à nouveau un homme libre, mais sa liberté vient avec des conditions.

L'ancien surveillant de quartier bénévole, acquitté plus tôt cette année d'avoir mortellement atteint un adolescent noir non armé, a été libéré de prison mardi, en attendant de faire face aux plus récentes accusations portées contre lui, soit celles de voies de fait graves, de violence physique et de méfait criminel.

Zimmerman a pu retrouver sa liberté à condition d'accepter de porter un appareil de surveillance électronique et de se tenir loin des armes et de sa conjointe, qui l'a accusé d'avoir essayé de l'étrangler puis, une semaine plus tard, d'avoir pointé une arme en sa direction. Sa caution s'élève à 9000 $ US.

George Zimmerman a eu plusieurs démêlés avec la justice après avoir été acquitté pour la mort du jeune Trayvon Martin en 2012, une affaire qui a suscité beaucoup d'attention à travers le monde.

L'accusation liée à la tentative d'étranglement a été révélée pour la première fois par un procureur, mardi, alors que Zimmerman se présentait pour la première fois devant le juge dans le cadre de cette nouvelle affaire. La conjointe de l'accusé, Samantha Scheibe, a dit avoir peur pour sa vie parce que Zimmerman aurait parlé de suicide et déclaré qu'il n'avait «rien à perdre».

Après l'audience, les avocats de la défense ont indiqué que leur client ne semblait pas suicidaire et qu'ils avaient bon espoir d'obtenir un acquittement.

PLUS:pc