NOUVELLES
20/11/2013 06:16 EST | Actualisé 20/01/2014 05:12 EST

L'armée norvégienne sera végétarienne le lundi pour lutter contre les changements climatiques

shutterstock
soldiers march in formation

Engagée dans une lutte contre un ennemi d'un type nouveau, à savoir le changement climatique, l'armée norvégienne a annoncé mardi qu'elle allait bientôt s'astreindre à un régime strictement végétarien tous les lundis.

"C'est une mesure pour le climat: l'idée est de servir de la nourriture respectueuse de l'environnement", a expliqué à l'AFP le commandant Eystein Kvarving, porte-parole du chef d'état-major des armées.

Déjà expérimentée dans un des principaux camps militaires du pays, l'alimentation sans viande le lundi sera étendue à l'ensemble des unités, y compris celles en opération à l'étranger, à un horizon qui n'a pas été précisé.

La mesure devrait permettre d'économiser 150 tonnes de viande par an. Selon l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), l'élevage de bétail est responsable de 18% des émissions de gaz à effet de serre d'origine humaine.

"Il s'agit d'être plus soucieux du climat, plus écologiques et plus sains. Ce n'est pas une question d'économies", a assuré l'officier.

L'organisation écologique Framtiden i vaare hender (Le futur est dans nos mains), qui milite pour l'instauration d'un lundi sans viande dans l'ensemble de la société, s'est félicitée de cette décision "canon".

"La Défense mérite beaucoup de lauriers parce qu'elle prend les problèmes climatiques et environnementaux au sérieux", a estimé son dirigeant, Arild Hermstad.

Selon l'organisation, un Norvégien moyen mange plus de 1.200 animaux au cours de sa vie, dont 1.147 poulets, 6 vaches et boeufs, 22 agneaux et moutons et 2,6 cervidés.

INOLTRE SU HUFFPOST

Quelques recettes végétariennes