NOUVELLES
19/11/2013 01:00 EST | Actualisé 18/01/2014 05:12 EST

Maria Mourani s'oppose à l'expulsion d'une femme atteinte de cancer

La députée fédérale d'Ahuntsic, Maria Mourani, demande l'intervention du ministre fédéral de l'Immigration pour des motifs humanitaires, afin de permettre qu'une femme d'origine algérienne qui suit ici des traitements de chimiothérapie pour son cancer du sein puisse finir son traitement avant d'être expulsée du Canada.

Mme Mourani a rencontré le presse, mardi, devant la Cour fédérale à Montréal, où Mme Ouacila Djemai devait tenter d'obtenir un dernier sursis.

Mme Mourani et le Carrefour d'aide aux nouveaux arrivants s'opposent à la déportation de Mme Djemai, prévue vendredi.

La dame d'origine algérienne est au Canada depuis 2011 et a fait une demande de statut de réfugié qui lui a été refusé. Elle travaillait au Québec depuis quelque temps lorsqu'elle a appris qu'elle avait un cancer du sein. Elle a commencé ses traitements de chimiothérapie.

Une lettre du son chirurgien, remise à la presse, indique que son cancer a pris tellement d'ampleur qu'une chirurgie est actuellement impossible. Selon l'oncologue, il ne peut y avoir aucun délai dans son traitement.

Mme Djemai craint que si elle est déportée en Algérie, elle ne puisse obtenir là-bas un traitement sans interruption et sans délai.

PLUS:rc