NOUVELLES
19/11/2013 08:56 EST | Actualisé 19/01/2014 05:12 EST

Le président des Yankees Randy Levine témoigne dans le dossier Rodriguez

NEW YORK, États-Unis - Le président des Yankees de New York, Randy Levine, a témoigné à l'audience d'Alex Rodriguez et nié avoir conspiré avec le Baseball majeur pour imposer une suspension de 211 matchs au troisième but des Yankees de New York l'été dernier.

La suspension avait été imposée à Rodriguez par le Baseball majeur pour avoir contrevenu aux règles antidopage ainsi qu'à la convention collective.

L'audience a repris son cours, lundi, devant l'arbitre Fredric Horowitz. L'audience de mardi est la 10e session dans cette affaire, amorcée le 30 septembre. Levine a répondu à une série de questions de l'avocat de Rodriguez, Joseph Tacopina, a indiqué une personne au fait du processus. Cette dernière a requis l'anonymat puisque les procédures doivent être confidentielles.

Cette source a indiqué que Levine avait témoigné pendant 10 ou 15 minutes et qu'il avait nié avoir obtenu toute récompense personnelle pour la suspension de Rodriguez ou avoir permis aux Yankees de se retrouver sous le seuil admissible à la taxe de luxe du Baseball majeur. Il a également balayé du revers de la main l'hypothèse qu'il ait conclu une entente afin de recevoir une commission pour avoir fait économiser de l'argent à l'équipe à cause de la suspension.

Plus tôt mardi, le Baseball majeur et l'Association des joueurs ont semblé vouloir en finir avec les témoignages avant l'Action de Grâces américaine, à la fin novembre. On ne sait toujours pas si Rodriguez sera appelé à témoigner.

Rodriguez a été suspendu le 5 août dernier pour le reste de la saison 2013 et toute la campagne 2014. L'Association des joueurs a déposé un grief afin de faire renverser cette suspension.

PLUS:pc