NOUVELLES
19/11/2013 09:14 EST | Actualisé 19/01/2014 05:12 EST

Le Port espère 150 M$ d'Ottawa pour son agrandissement dans le secteur Beauport

L'Administration portuaire de Québec compte sur l'aide d'investisseurs privés et du gouvernement fédéral pour réaliser son ambitieux projet d'agrandissement dans le secteur de Beauport.

Selon Le Soleil, le Port de Québec espère notamment recevoir 150 millions d'Ottawa pour prendre de l'expansion du côté de la Baie de Beauport. Le projet prévoit l'ajout de deux quais, dont un en eau profonde, et le réaménagement de la plage de la baie de Beauport.

Le projet du Port de Québec est dans les plans depuis quelques années, mais le président-directeur général de l'Administration portuaire, Mario Girard, a expliqué plus en détail son montage financier lors d'une entrevue éditoriale au Soleil la semaine dernière.

En plus du 150 millions de dollars réclamés du fédéral, le Port verserait 174 millions de dollars et le reste, soit un peu plus de 230 millions, proviendrait de partenaires privés.

La construction d'un quai en eau profonde à la baie de Beauport permettrait d'accueillir plus de navires de marchandises. Le sable excavé dans le fond du fleuve servirait ensuite à réaménager la plage de la baie de Beauport du côté des montagnes.

Le directeur général de la baie de Beauport, Daniel Robitaille, voit ce projet d'un bon oeil. « Pour la Baie de Beauport comme tel ça ne change pas la plage ça l'agrandit. Donc plus de place, je pense que ça peut être intéressant », explique-t-il.

M. Robitaille admet toutefois que ces changements pourraient modifier la pratique de sport tels le kitesurf ou la voile à cet endroit. « Il y a des choses à regarder là dessus, mais au niveau des infrastructures de la baie de Beauport dans le fond c'est positif. »

La direction du Port de Québec espère terminer les plans et tenir les consultations publiques d'ici 2014 afin d'amorcer les travaux en 2015.

Parallèlement à ce projet d'agrandissement, le Port de Québec songe aussi à construire un deuxième terminal de croisières au bassin Louise pour pouvoir accueillir davantage de bateaux de croisières.

Mario Girard doit rencontrer le maire Régis Labeaume, mardi ou mercredi, pour discuter des projets d'agrandissement du Port de Québec et de la controverse entourant la construction du terminal de granules de bois.

PLUS:rc