NOUVELLES
19/11/2013 11:32 EST | Actualisé 19/01/2014 05:12 EST

Le marché immobilier serait surévalué de 21 %

Les prix élevés du marché immobilier canadien cesseront de monter sous peu, affirme l'agence de notation Fitch Ratings dans un rapport rendu public mardi.

L'agence prévoit que les prix des résidences à travers le pays connaîtront un « atterrissage en douceur » et qu'ils feront du surplace ou baisseront au cours des cinq prochaines années. Elle estime que les prix actuels sont surévalués dans une proportion atteignant jusqu'à 26 % dans certaines régions. La moyenne nationale est de 21 %.

Selon Fitch Ratings, l'économie canadienne sera exposée à un certain risque lorsque cela arrivera, puisque de nombreux propriétaires sont allés jusqu'à la limite pour acheter leur domicile et qu'ils subiront un choc lorsque les taux d'intérêt commenceront à augmenter.

L'agence a observé qu'un ralentissement du secteur immobilier aurait également un impact sur les emplois, les entreprises ayant poussé la construction à des niveaux records ces dernières années.

Fitch a aussi fait remarquer que les prix avaient grimpé de plus de 130 % depuis 2001, soit 80 % de plus que la croissance des revenus.

PLUS:rc