NOUVELLES
19/11/2013 03:26 EST | Actualisé 19/01/2014 05:12 EST

La rivalité entre Sidney Crosby et Alex Ovechkin reprend de plus belle

PITTSBURGH, États-Unis - Dan Bylsma se souvient de cette sensation désagréable.

C'était lors du match no 2 des demi-finales de l'Association Est entre les Penguins de Pittsburgh et les Capitals de Washington, lorsque Sidney Crosby et Alexander Ovechkin s'échangeaient les buts.

«J'avais l'impression que chaque fois qu'ils touchaient à la rondelle, il allait se produire quelque chose, a dit l'entraîneur-chef des Penguins. C'est bien lorsque c'est ton joueur qui l'a, mais quand tu vois que c'est l'autre qui fait la même chose, alors tu te dis que c'est le dernier des deux qui marquera qui permettra à son équipe de l'emporter.»

Crosby a marqué en dernier tandis que deux des plus grandes vedettes de la LNH enregistraient un tour du chapeau chacun, même si c'est Ovechkin et les Capitals qui ont gagné cette rencontre. Les Penguins ont remporté la série et ont finalement soulevé la coupe Stanley.

C'était au zénith de la rivalité entre Crosby et Ovechkin.

Un autre chapitre s'ajoutera à la rivalité entre Crosby et Ovechkin, mercredi, quand les Penguins rendront visite aux Capitals.

«Ces deux gars là sont le visage de la LNH et ont obtenu la publicité qu'ils méritaient, a déclaré l'ailier des Penguins Chris Kunitz. Ils jouent à un niveau très élevé en ce moment. Ovechkin est toujours en mesure de tirer au filet, de marquer des buts, d'aider son équipe et de la mener, et c'est la même chose pour nous avec 'Sid' qui amasse des points et qui fait tout ce que nous avons besoin qu'il fasse.»

La première place dans la section métropolitaine sera alors à l'enjeu.

Ce sera la première fois depuis plusieurs années que les deux têtes d'affiche de la LNH s'affronteront alors qu'elles sont toutes deux au sommet de leur art.

«Ces deux gars là sont comme 'Gretz' contre Mario, a lancé l'entraîneur-chef des Capitals, Adam Oates, aux journalistes au complexe d'entraînement de l'équipe mardi. Ils sont les vedettes de cette ligue.»

Crosby et Ovechkin sont parmi les cinq premiers dans la ligue au chapitre des points.

Crosby a 10 buts et 16 mentions d'aide en 21 matchs, tandis qu'Ovechkin a 17 filets et sept aides en 19 affrontements. Ils ont disputé 25 rencontres du calendrier régulier l'un contre l'autre — Crosby a 14 buts et 29 aides, alors que l'attaquant russe a 17 filets et 15 aides.

Il ne fait aucun doute que ces affrontements directs ont le don d'amener chacun à élever son niveau de jeu. Dans la demi-finale d'association de 2009 qui, selon l'entraîneur des Penguins Dan Bylsma, a donné naissance à la rivalité entre les deux formations, Ovechkin et Crosby ont totalisé 27 points à eux deux. Ils avaient notamment chacun réalisé un tour du chapeau lors du deuxième match de la série, à Verizon Center.

Depuis ce temps, Crosby et Ovechkin ont tour à tour connu des moments difficiles. Le premier a raté quatre matchs contre les Caps en raison d'une commotion cérébrale, tandis que le deuxième a vécu une période de transition en passant de l'aile gauche à l'aile droite sous la direction de l'entraîneur Adam Oates.

PLUS:pc