NOUVELLES
19/11/2013 01:40 EST | Actualisé 18/01/2014 05:12 EST

Elizabeth May s'invite chez les Afghans à Varsovie

Faute d'avoir été invitée par le gouvernement conservateur de Stephen Harper, la chef du Parti vert du Canada, Elizabeth May, s'est jointe à la délégation afghane pour participer à la 19e Conférence sur le climat, qui se déroule jusqu'à jeudi à Varsovie, en Pologne.

Mme May a expliqué par voie de communiqué lundi qu'elle offrira son aide à titre de conseillère en politiques auprès des délégués afghans, en échange de quoi elle aura accès à des négociations de haut niveau habituellement réservées seulement aux représentants gouvernementaux.

La chef du Parti vert est la seule élue canadienne qui participera à la conférence de Varsovie outre la ministre de la Santé, Leona Aglukkaq. Le gouvernement fédéral avait autrefois l'habitude d'inviter des députés d'opposition à se joindre à sa délégation lors de telles conférences, mais le premier ministre Harper a mis fin à cette tradition.

Dans son communiqué, Mme May souligne que c'est la cinquième fois qu'elle assiste à la Conférence sur le climat sans être invitée par le gouvernement du Canada.

La conférence de Varsovie doit jeter les bases d'un accord international devant succéder à celui de Kyoto afin de réduire le niveau global des émissions de gaz à effet de serre, qui atteint aujourd'hui des niveaux records.

Elle s'est ouverte quelques jours après le passage dévastateur du typhon Haiyan sur les Philippes. Le délégué philippin, Yeb Sano, s'est d'ailleurs engagé à faire la grève de la faim pour toute la durée de la conférence afin de protester contre l'inaction internationale en termes de lutte aux changements climatiques.

PLUS:rc