NOUVELLES
19/11/2013 06:21 EST | Actualisé 19/01/2014 05:12 EST

Best Buy renoue avec les profits au 3e trimestre, mais ses revenus sont stables

NEW YORK, États-Unis - Le détaillant de biens électroniques Best Buy a bien l'intention de «gagner» la saison des Fêtes grâce à diverses stratégies, notamment égalant les prix offerts par la concurrence, même si cela se traduit par une pression accrue sur ses profits au quatrième trimestre.

Le chef de la direction de Best Buy, Hubert Joly, a réduit ses coûts, embauché du personnel et offert d'égaler les prix des détaillants en ligne pour attirer les consommateurs dans ses magasins, qui doivent jouer du coude dans un marché hautement concurrentiel.

La société de Minneapolis a indiqué mardi qu'elle avait renoué avec les profits au troisième trimestre, à l'approche de la période du magasinage des Fêtes. Mais Best Buy — qui exploite aussi la bannière Future Shop au Canada — dit s'attendre à une féroce concurrence pour les deux derniers mois de l'année, qui peuvent représenter jusqu'à 40 pour cent du chiffre d'affaires annuel des détaillants.

Best Buy et d'autres entreprises luttent contre le «furetage en magasin», qui survient lorsque des consommateurs passent en magasin pour examiner les produits avant de les acheter chez un concurrent en ligne à un moindre prix.

Malgré tout, Best Buy a semblé commencer à accepter cette pratique ces derniers temps. Depuis quelques jours, certaines de ses publicités télévisées présentent le magasin comme «l'ultime salle d'exposition pour la période des Fêtes».

«Nous voulons gagner l'esprit et le portefeuille des consommateurs», a affirmé Hubert Joly lors d'un entretien téléphonique avec l'Associated Press.

Le plan de match pour atteindre cet objectif prévoit notamment l'ouverture des magasins à 18 h 00 le soir de l'Action de grâce américaine — plutôt que tôt le lendemain matin, pour la journée surnommée le «Black Friday» («vendredi noir»).

Selon M. Joly, même si les heures d'ouverture pour l'Action de grâce ne sont pas idéales, la société n'a pas vraiment le choix puisque ses concurrents ont fait savoir qu'ils seraient ouverts la même journée. Target prévoit d'ouvrir ses portes à 20 h 00 et les magasins Wal-Mart, qui sont habituellement ouverts lors de cette journée de fête, commencera à offrir ses rabais du vendredi noir dès 18 h 00.

Best Buy a admis que le féroce environnement concurrentiel pourrait nuire aux profits au quatrième trimestre, mais la société estime que c'est un mal nécessaire pour retenir l'attention des consommateurs.

Le bénéfice net de Best Buy pour le trimestre clos le 2 novembre s'est chiffré à 54 millions $ US, soit 16 cents US par action, ce qui se compare à une perte de 10 millions $ US, ou 3 cents US par action, pour la même période l'an dernier.

Les analystes attendaient en moyenne un bénéfice par action de 13 cents US, d'après FactSet.

Les revenus de l'entreprise sont essentiellement restés stables à 9,36 milliards $ US, alors que les analystes misaient sur un chiffre d'affaires de 9,37 milliards $ US. Les ventes des magasins ouverts depuis au moins un an ont grimpé de 0,3 pour cent. À cet égard, la hausse a été de 1,7 pour cent aux États-Unis tandis que les magasins internationaux ont affiché un déclin de 6,4 pour cent. Les revenus en ligne ont grimpé de 15,1 pour cent.

PLUS:pc