NOUVELLES
18/11/2013 07:44 EST | Actualisé 18/01/2014 05:12 EST

Tirs à Libération, tirs à la Société générale, prise d'otage d'un automobiliste... la cavale d'un tireur isolé? (EN DIRECT/VIDÉO)

Lundi mouvementé à Paris. Un homme armé d'un fusil à pompe a grièvement blessé un assistant photographe dans le hall du quotidien Libération à Paris avant de prendre la fuite, une agression rappelant un incident survenu vendredi à BFMTV qui n'avait pas fait de victime.

L'homme a fait irruption vers 10h15 au siège du quotidien, 11 rue Béranger dans le 3e arrondissement de Paris, et a ouvert le feu à deux reprises, atteignant la victime au thorax et à l'abdomen, a-t-on appris auprès du journal et de source policière. Transporté à l'hôpital, son pronostic vital est engagé.

Des coups de feu ont par ailleurs été tirés lundi matin par un homme devant le siège de la Société générale à La Défense (Hauts-de-Seine) sans faire de blessé, a-t-on appris auprès de la banque et de source proche de l'enquête, sans qu'un lien puisse être établi avec la fusillade au siège du journal.

De plus, un automobiliste a assuré aux enquêteurs avoir été pris en otage non loin de La Défense quelques instants après des coups de feu tirés contre une banque, a-t-on appris lundi de sources proches de l'enquête. Ce témoin assure avoir été "menacé et forcé à prendre dans sa voiture un homme armé", a précisé une de ces source.

Selon le récit de l'automobiliste, il aurait déposé son agresseur près des Champs-Elysées. "C'est un témoignage que l'on prend au sérieux, mais nous cherchons tout de même à vérifier sa fiabilité", a expliqué l'une des sources.

Les enquêteurs cherchent à déterminer si ce preneur d'otage est le même homme qui a tiré plusieurs coups de feu devant une banque à La Défense. Un lien avec la fusillade à Libération blessant grièvement un assistant photographe, s'il n'est pas exclu, n'a pour l'instant pas été établi, a précisé l'une des sources. "Les trois faits peuvent être reliés entre eux, encore faut-il le prouver", a-t-elle ajouté.

Suivez les événements en direct avec notre live:

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.