NOUVELLES
18/11/2013 10:55 EST | Actualisé 18/01/2014 05:12 EST

Québec annonce la construction d'une tour à bureau à l'Îlot Voyageur

Québec annonce la construction d'un immeuble sur la partie sud de l'Îlot Voyageur au coût de 246 millions de dollars. Le gouvernement Marois entend ainsi regrouper dans ces locaux quelque 2500 fonctionnaires de Revenu Québec, présentement disséminés aux quatre coins de la métropole québécoise.

Revenu Québec, qui compte une douzaine d'adresses à Montréal, rapatriera les employés de la moitié de ces sites. Le gouvernement entend ainsi économiser 40 millions de dollars au cours des 30 prochaines années en devenant propriétaire des locaux que l'agence doit présentement louer.

D'une superficie de 58 000 mètres carrés, l'édifice sera érigé à l'angle de la rue Berri et du boulevard De Maisonneuve. Outre les espaces de bureaux, il comprendra des espaces d'entreposage et des espaces commerciaux. Sa livraison est prévue pour 2019. Le projet créera quelque 200 emplois pendant la construction, selon la première ministre Pauline Marois.

L'édifice de bureaux demeurera une propriété du gouvernement du Québec.

En 2010, le gouvernement du Québec avait dû racheter l'Îlot Voyageur pour la somme de 20 millions de dollars. Québec avait ainsi dû tirer l'Université du Québec à Montréal (UQAM) du fiasco financier dans lequel elle s'était embourbée. L'UQAM s'était lancée en 2005 dans ce projet, de concert avec la firme Busac. Les difficultés accablant l'Îlot Voyageur, couplées à celles entourant la construction du pavillon des sciences Pierre-Dansereau, avaient poussé l'UQAM dans un gouffre financier de 300 millions de dollars.

Le ministre responsable de la région de Montréal, Jean-François Lisée, a précisé que le projet participera à la revitalisation de l'Îlot Voyageur, qui était devenu « une verrue au milieu du tissu urbain montréalais ». Le projet contribuera également à faire la jonction entre le Quartier latin et le Quartier des spectacles, situé tout juste à l'ouest.

« En redonnant vie à l'Îlot Voyageur, qui était autrefois vu comme un problème, et en attirant dans ce lieu une masse critique de travailleurs, nous contribuons à la renaissance de ce quartier situé en plein cœur du Montréal culturel et créatif », a ajouté M. Lisée.

Le maire de Montréal, Denis Coderre, s'est dit heureux des investissements du gouvernement du Québec tout en espérant qu'il s'agisse « du début d'une belle collaboration ».

En juillet dernier, le gouvernement du Québec avait annoncé la vente de la partie nord de l'Îlot Voyageur au groupe Aquilini pour la somme de 45,5 millions de dollars. Le groupe de Vancouver souhaite y construire plus de 700 unités d'appartements et de condos à prix abordables. Le gouvernement avait également annoncé le transfert de l'entreprise de gestion de la Gare d'autocars de Montréal à l'Agence métropolitaine de transport (AMT).

PLUS:rc