NOUVELLES
18/11/2013 08:11 EST | Actualisé 18/01/2014 05:12 EST

Les tornades font sept morts dans le Midwest américain

Les dizaines de tornades qui ont frappé le Midwest américain, dimanche, ont fait sept morts et une quarantaine de blessés, selon le plus récent bilan des autorités. La dernière victime reliée aux intempéries est un jeune homme du Michigan.

Le shérif du comté de Jackson, Steven Rand, a confirmé, lundi, qu'un jeune homme de 21 ans avait perdu la vie, dimanche soir, lorsqu'un arbre s'est abattu sur son véhicule. La mort de Ryan a porté le bilan à sept morts dans l'ensemble du Midwest. Les six autres victimes sont originaires de l'Illinois, où le gros de la tempête a soufflé. Des vents de 267 à 332 km/h ont secoué la région, déracinant des arbres, renversant des voitures et endommageant des maisons. Des lignes électriques ont également été détruites, privant d'électricité 140 000 foyers en Illinois, 100 000 au Michigan, 50 000 en Indiana et 3000 dans le Kentucky.

Un homme âgé et sa sœur ont notamment été tués lorsque leur maison a été soufflée par le vent à New Minden, une communauté rurale du sud de l'Illinois, a confirmé le coroner Mark Styninger.

La petite ville de Washington, en Illinois, une ville de 15 000 habitants, a été particulièrement secouée. Les dégâts sont majeurs à Washington. Certains quartiers de la ville auraient été pratiquement complètement détruits par des tornades. Des résidences ont été réduites à l'état de ruines, des toits ont été emportés et, dans certaines autres, il ne restait plus que les armatures en bois et les fondations en béton. « Les dégâts sont inimaginables. Cela ressemble à une zone de guerre », a témoigné le maire de la ville située à 230 km au sud-ouest de Chicago, Gary Manier.

Un autre résident de Washington, Michael Perdun, raconte qu'il s'est réfugié dans le sous-sol de sa maison lorsqu'il a entendu la tornade arriver. Il a soudainement vu la lumière du jour poindre au sommet de son escalier, sa maison ayant été emportée par la tornade. Seul le mur du foyer est resté intact.

À Chicago, le match de football entre les Bears et les Ravens de Baltimore a été suspendu pendant près de deux heures durant le premier quart, en raison du vent et de la pluie. Les spectateurs ont été priés de quitter les gradins et de s'abriter dans les endroits couverts du stade.

La Croix-Rouge américaine a déployé des mesures d'urgence en coordination avec les autorités locales.

Des alertes à la tornade ont été déclenchées dans sept États du nord et du centre du pays : Illinois, Indiana, Iowa, Michigan, Missouri, Ohio et Wisconsin. Les avis de tornades concernaient notamment les villes de Chicago, de Detroit ou encore d'Indianapolis.

Le même système dépressionnaire inquiète Environnement Canada, qui a déclenché plusieurs alertes de vents violents pour le sud de l'Ontario alors que les résidents du nord se préparent à recevoir d'importantes précipitations de pluie et de neige.

PLUS:rc