NOUVELLES
18/11/2013 01:23 EST | Actualisé 17/01/2014 05:12 EST

L'assurance-emploi une « vache à lait », selon la Fédération des contribuables

Le régime d'assurance-emploi du Canada est défaillant et doit être remplacé, avance la Fédération canadienne des contribuables dans un rapport publié lundi.

Selon le groupe de défense des citoyens, Ottawa se sert du régime comme d'une « vache à lait ».

Le directeur de la Fédération, Gregory Thomas, affirme que le gouvernement fédéral a perçu 3,3 milliards de dollars de plus en revenus d'assurance-emploi l'année dernière que ce qu'il a versé en prestations. L'excédent devrait atteindre cette année 4,2 milliards de dollars, poursuit-il.

Le rapport constate en outre que l'assurance-emploi redistribue la richesse à l'instar des paiements de péréquation aux provinces. Ainsi entre 1981 et 2009, l'Ontario et les quatre provinces de l'Ouest auraient contribué 113 milliards de plus en primes d'assurance-emploi que ce qu'ils ont reçu en prestations, tandis que les provinces de l'Atlantique et le Québec auraient reçu 38 milliards de plus que ce qu'ils ont payé.

La Fédération affirme que les Canadiens devraient être autorisés à garder l'argent qu'ils et leurs employeurs paient en primes d'assurance-emploi dans les comptes de chômage personnels.

En vertu du régime, les cotisations d'assurance-emploi seraient accessibles seulement si les travailleurs se retrouvent au chômage.

PLUS:rc