NOUVELLES
18/11/2013 12:18 EST | Actualisé 18/01/2014 05:12 EST

Entente de principe chez Renaud-Bray

Radio-Canada

Une entente de principe est intervenue dimanche soir entre Renaud-Bray et le Syndicat des employées et employés professionnels de bureau (SEPB-Québec), qui représente les 250 employés syndiqués de la chaîne de librairies, en grève générale illimitée depuis le 1er novembre.

L'entente de principe, signée en présence du conciliateur, sera soumise au vote mercredi. Les grévistes pourraient revenir au travail le lendemain.

Le SEPB-Québec a fait savoir par communiqué qu'il ne fera aucun commentaire d'ici au résultat du vote.

La reconnaissance du métier de libraire, la stabilité des horaires et les conditions salariales sont les priorités du SEPB dans cette négociation. Le syndicat demandait aussi des augmentations de 3 % par année pendant trois ans.

La convention collective est échue depuis le 31 décembre.

Depuis le début de la grève, 10 des 11 succursales touchées demeurent ouvertes avec, pour certaines, des horaires modifiés.