NOUVELLES
18/11/2013 02:22 EST | Actualisé 18/01/2014 05:12 EST

Des tornades et des orages font huit morts et causent des dommages en Illinois

CHICAGO - Des dizaines de tornades et de violents orages ont balayé le Midwest américain dimanche, causant d'importants dommages à plusieurs communautés, ravageant des quartiers entiers, renversant des automobiles, déracinant des arbres et faisant au moins huit morts.

L'Illinois a subi le pire de ces tornades tardives, qui ont également fait des dizaines de blessés en plus de forcer les autorités du Soldier Field de Chicago à évacuer le stade et à interrompre pendant près de deux heures la partie de football des Bears.

Six personnes ont été tuées dans l'Illinois et deux au Michigan. Les autorités ne craignent pas de voir le bilan s'alourdir puisque les recherches sont essentiellement complétées.

Un homme de 80 ans et sa soeur de 78 ans ont été tués vers midi, dimanche, quand la tornade a frappé leur maison dans la communauté rurale de New Minden, a confirmé Mark Styninger, coroner du comté de Washington dans le sud de l'Illinois. Une autre personne a péri à Washington, dans le centre de l'Illinois, tandis que trois autres ont succombé dans le comté de Messac, dans l'extrême sud de l'État.

Au Michigan, un homme de 21 ans a été écrasé par un arbre et un homme de 59 ans a été retrouvé enchevêtré dans des câbles électriques.

Environ 90 minutes après que la tornade eut balayé Washington, le ciel s'est assombri, et la pluie et le vent sont tombés sur le centre-ville de Chicago. Les autorités du stade Soldier Field ont évacué les gradins et demandé aux joueurs des Bears et des Ravens de Baltimore de libérer le terrain.

Le nombre total de tornades qui ont touché terre demeure incertain, mais le National Weather Service des États-Unis fait état de 65 tornades, surtout dans l'Illinois. La même tornade pourrait toutefois avoir été signalée de multiples fois et le nombre total pourrait donc chuter.

Dans l'Illinois, le gouverneur Pat Quinn a déclaré que sept comtés étaient des zones sinistrées. Entre 250 et 500 maisons ont été endommagées ou détruites dans la seule ville de Washington.

PLUS:pc