NOUVELLES
18/11/2013 04:07 EST | Actualisé 17/01/2014 05:12 EST

Conrad Black défendra par écrit sa décoration de l'Ordre du Canada

Conrad Black ne pourra pas prendre la parole devant un conseil consultatif responsable de déterminer si le Gouverneur général doit lui retirer sa décoration de l'Ordre du Canada.

Trois juges de la Cour d'appel fédérale en ont décidé ainsi lundi en maintenant la décision d'un tribunal inférieur.

Le Torontois et ancien magnat de la presse pourra seulement plaider sa cause par écrit.

Son avocat, Peter Howard, faisait valoir qu'il devrait être capable de défendre sa réputation directement.

Les juges ont expliqué que les dommages à la réputation de M. Black proviennent de sa condamnation aux États-Unis, et non de la possibilité qu'il perde un titre honorifique.

Conrad Black a été décoré de l'Ordre du Canada en 1990, mais en 2007, il a été reconnu coupable de fraude et d'entrave à la justice, aux États-Unis.

Il a purgé un peu plus de trois ans de prison en Floride, avant de rentrer à Toronto au printemps 2012.

PLUS:rc