NOUVELLES
18/11/2013 05:28 EST | Actualisé 18/01/2014 05:12 EST

24 morts et une famille décimée dans un accident en Égypte

Un train se déplaçant au sud de la capitale de l'Égypte est entré en collision avec des véhicules traversant la voie ferrée, tôt lundi, tuant au moins 24 personnes, dont plusieurs de la même famille qui revenait d'une célébration d'un mariage, a annoncé la télévision d'État.

Ahmel El-Ansari, un responsable des services médicaux d'urgence, a précisé que 28 personnes avaient également été blessées.

M. El-Ansari croit que le nombre de personnes décédées pourrait augmenter, mais il a fait savoir que toutes les victimes avaient été retirées de la scène de l'accident.

Selon Kamal El-Dali, chef de la sécurité du secteur de Giza, la plupart des victimes et des blessés sont des membres d'une même famille se trouvant dans un autobus et revenant d'un mariage au Caire.

M. El-Dali a précisé que la famille se dirigeait vers la ville de Fayoum, dans le sud du pays. Il a ajouté que le train, qui transportait du matériel de construction, a aussi happé une camionnette.

Un responsable des services de sécurité a expliqué que le convoi avait quitté la ville de Beni Suef lorsqu'il a frappé au moins trois véhicules près du village de Dahshur, à quelque 40 kilomètres au sud du Caire.

L'officiel s'est exprimé sous le sceau de la confidentialité, car il n'était pas autorisé à parler aux journalistes.

Les collisions ferroviaires sont fréquentes en Égypte, un pays dont le piètre dossier en matière de sécurité est imputable, en grande partie, à des décennies de négligence en matière d'entretien de l'équipement.

L'an dernier, un train est entré en collision avec un autobus, tuant 51 enfants qui se dirigeaient vers une école située à quelque 320 kilomètres du Caire. Le ministre des Transports et le chef de la société ferroviaire ont démissionné à la suite de la tragédie.

Cet accident a aussi donné des munitions aux opposants du président à l'époque, Mohammed Morsi. Ces détracteurs disaient que M. Morsi avait consacré peu d'efforts pour améliorer la vie d'Égyptiens de classe moyenne. M. Morsi a été évincé du pouvoir après un coup militaire, en juillet.

Associated Press

La Presse Canadienne

PLUS:rc