NOUVELLES
17/11/2013 08:30 EST | Actualisé 17/01/2014 05:12 EST

Un faux dentiste se rend à la police de Toronto

Un dentiste qui exerçait en Colombie-Britannique et faisait l'objet d'un mandat d'arrêt national depuis le mois d'août s'est rendu de son plein gré, samedi, à la police de Toronto.

Tung Sheng (David) Wu, 62 ans, doit comparaître devant la Cour supérieure, aujourd'hui, pour son enquête sur remise en liberté.

« On n'a eu aucun préavis », a déclaré le sergent Gerry Heaney de la police torontoise. « Il s'est simplement présenté au comptoir et a dit qu'il était recherché par la police en Colombie-Britannique ».

D'après le sergent, M. Wu aurait suivi le conseil de son avocat.

David Wu est accusé d'avoir ouvert un cabinet dentaire illégal dans sa maison à Burnaby. Il a été condamné à trois mois de prison pour avoir ignoré un ordre de la cour de fermer son cabinet.

Le Collège des chirurgiens-dentistes de la Colombie-Britannique, appuyé par la Gendarmerie royale du Canada (GRC), a fermé sa clinique en mai dernier, et constaté lors d'une perquisition que M. Wu pratiquait dans des conditions insalubres.

La découverte a incité la régie de la santé de la Vallée-du-Fraser à demander à tous les clients de David Wu de se faire tester pour l'hépatite A et B, ainsi que pour le virus de l'immunodéficience humaine (VIH).

PLUS:rc